Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Kyvol Cybovac E30 : le robot aspirateur qui aspire tout sur toutes les surfaces… pour un prix resserré

Va t-on connaitre avec les aspirateurs-robots ce que l’on a déjà constaté sur le marché du smartphone, soit une concurrence acharnée qui a abouti à des offres d’appareils peu chers tout en étant très bien équipés et performants ? Sur le papier, le Cybovac E30 du fabricant Kyvol semble en proposer beaucoup pour le tarif annoncé de 250 euros, soit une puissance de 2200Pa, un système de navigation évolué, la variation de la puissance en fonction du type de surface ou de déchets, la promesse d’un entretien facile, le contrôle à la voix (via l’app), et une autonomie de près de 2h30. N’en jetez plus ! Qu’en est-il donc en situation réelle ? Le Kyvol Cybovac E30 est-il vraiment à l’aspirateur-robot ce que Xiaomi est aux smartphones ? Autant tuer le suspens tout de suite : on n’est pas passé loin d’une petite sensation technologique. Explications :

Le Cybovac affiche un look pas très « Cyber »

Au sortir de sa boîte, le Cybovac est un peu moins futuriste que ce que son nom le laisse entendre. Le robot-aspirateur du fabricant chinois ne brille pas par son look novateur, et cela vaut aussi pour la borne de recharge, assez loin de l’élégance high-tech, que l’on prendra soin de ne pas trop exposer à la vue (tout au fond de la pièce dans un coin !) Les matériaux ne font pas non plus dans le premium, avec du plastique à tous les étages, mais on note tout de même que ce dernier ne fait pas aussi « cheap » que la coque de l’aspiro-robot qui occupe déjà un coin de notre salon (un modèle hyper low-cost déjà bien trop cher pour ses piètres performances ). L’appareil est livré avec une foule d’accessoires, dont une borne de recharge (qui contient aussi un dock pour la télécommande), la télécommande donc (avec deux piles AA fournies) , trois brosses (dont deux tournantes pour le nettoyage des bords de mur ou de meubles)  et un rouleau de bande magnétique pour marquer les zones au sol qui ne devront pas être nettoyées par le Cybovac.

 

Une app compatible ? Quelle app ?

Après 2 bonnes heures de recharge, le  Cybovac E30 est prêt à passer l’épreuve du feu. Et vient le premier problème, le seul problème à vrai dire, mais il est de taille. L’App de Kyvol refuse obstinément de se synchroniser avec l’appareil. Après une bonne douzaine d’essais, le reboot du Wi-Fi et la vérification de tous les paramètres, rien n’y fait. Heureusement qu’il y a une télécommande, visiblement complète de surcroit, car sinon, c’était directement « retour à l’envoyeur ». Malgré tout, un rapide coup d’œil au descriptif de l’app nous fait comprendre que l’on perd essentiellement le contrôle vocal (partiel) de l’appareil. En fait, c’est même à peu près tout puisque l’activation ou l’arrêt à distance, le choix du niveau de puissance, le choix des modes de nettoyage (Spot, Edge et Circulaire) ou bien encore la programmation horaire sont directement accessibles via la télécommande. Nous décidons donc de poursuivre le test.

Un nettoyage méthodique

Le premier nettoyage du salon a été un premier coup de bluff : le Cybovac E30 se déplace méthodiquement dans les pièces grâce à son gyroscope intégré. Baptisé Gyroptic, ce système de localisation s’avère réellement efficace et n’oublie aucune zone (auxquelles il a physiquement accès) après 1 heure à peine de nettoyage. C’est en soi une première bonne surprise pour un appareil dans cette gamme de prix. En revanche, l’appareil fait un peu de bruit, même si le fabricant, comme tant d’autres ici, nous vante un nombre de décibels revus à la baisse. N’ayant pas eu à tester les autres modèles, nous ne nous prononcerons sur la baisse de bruit relative, mais force est de constater qu’il reste encore un peu de « nuisance » sonore. Il est possible de sélectionner d’autres modes de déplacements (même si le mode libre fait honnêtement très bien l’affaire) : le mode Edge indique au robot de nettoyer sur les bords de mur (et… ça marche !), le mode Spot, qui oblige le robot à s’acharner sur une zone plus grande déchets (ça marche encore) ou le mode circulaire, qui comme son nom l’indique fait faire au robot des ronds concentriques de plus en plus grands, du centre de la pièce jusqu’aux murs. Tous ces modes fonctionnent globalement très bien même s’il vaudra mieux bien préparer la zone avant le nettoyage (pas de fils qui trainent par exemple). A noter que le robot peut détecter le rebord d’un escalier afin d’éviter la chute (nous conseillons tout de même de placer un bout de ruban magnétique aux endroits vraiment sensibles afin de limiter certains accès au robot). Il est normalement capable aussi de détecter certains obstacles pour les contourner, mais sur ce point, es résultats observés ont été largement inégaux.

Une puissance variable en fonction des surfaces

La seconde bonne surprise concerne la capacité du robot à varier la puissance d’aspiration en fonction de la surface qu’il doit nettoyer. Le Cybovac E30 est ainsi monté sans effort sur le tapis du salon tout en laissant de belles trainées de nettoyages sur son passage. Dans la manœuvre, le robot a ralenti sa vitesse de déplacement tout en augmentant de puissance. Quant au bruit, on ne vous en parle même pas, mais après tout, l’important n’est pas là. La comparaison est cruelle pour notre petit robot low-cost, qui ne parvenait même pas à se hisser sur le tapis (voire se bloquait contre le tissu). Kyvol affirme que lors du passage sur un tapis, le Cybovac E30 augmente – à minima – la puissance d’aspiration à 1500Pa, et jusqu’à 2200Pa si nécessaire…

Il retourne sur sa borne seul comme un grand

Troisième bonne surprise enfin, le retour automatique du robot jusqu’à sa borne de recharge ! Autant l’avouer, je doutais franchement de la réussite de cette fonction, surtout pour un appareil facturé aux alentours des 250 euros. Mais au final, ça marche : dès lors que le robot faiblit (sa lumière LED devient orange), ce dernier recherche activement sa borne (ou plutôt recherche sa borne en se trainant comme une âme en peine). Sur 3 séances complètes de nettoyage, le robot est ainsi retourné deux fois à sa borne. La troisième fois, le robot était situé trop loin de la borne lorsque sa batterie s’est mise à faiblir. Il n’est donc pas certain que le retour à la borne soit réellement si efficace lors du nettoyage des très grandes surfaces (le Cybovac peut couvrir 200 m2 sur une charge). Et puisque l’on parle de charge, il est certainement utile de savoir que le robot tient théoriquement 150 minutes à la puissance minimale (qui est déjà très efficace), une autonomie que nous avons pu vérifier presqu’à la minute près (147 minutes en moyenne avant la recherche désespérée de la borne). Corolaire logique de cette durée de nettoyage, le réservoir à poussière affiche une contenance de 600 Ml, et ce dernier est très facilement détachable.

Conclusion : un rapport performances/prix détonnant

Performant, malin et autonome, le Cybovac E30 a presque réalisé un sans-fautes lors de nos tests si l’on met de côte le soucis de synchro de l’app. Malgré un prix plancher, on sort ici clairement du domaine du gadget pour rejoindre la catégorie des véritables aspiro-robots. La concurrence peut commencer à s’inquiéter, d’autant que ce type de machine fait réellement le job pour 90% de ce qu’il y aura à nettoyer sur le sol de maison de Mr tout le monde. Un excellent rapport qualité-prix.

.

Le Cybovac E30 est disponible à la vente sur le site Amazon.

6/10

Design

8/10

Performances

9/10

Autonomie

7,5/10

Notre avis

- Puissant 
- Autonome 
- Système Gyroptic efficace 
- A l'aise sur toutes les surface...
- et avec tous les types de déchets 
- Télécommande pratique 
- Retourne automatiquement sur sa borne 
- Rapport qualité-prix canon
Pour
Contre
- Bruyant 
- L'App a refusé de reconnaitre l'appareil
- La détection des obstacles fonctionne de façon inégale 


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |