Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Le rachat de Fitbit par Google dérange des ONG, l’Europe enquête

Le rachat de Fitbit par Google dérange des ONG, l’Europe enquête

À la fin de 2019, Google a annoncé son intention de racheter Fitbit pour 2,1 milliards de dollars. Cette acquisition doit être validée par différents organismes et il pourrait y avoir un blocage en Europe.

Fitbit Versa Lite 1024x537

L’Europe examine en ce moment cette affaire pour voir si le rachat va avoir un impact sur la concurrence. Selon le Financial Times, les régulateurs européens ont envoyé deux questionnaires, totalisant environ 60 pages, pour demander aux rivaux de Google et Fitbit si l’accord portera préjudice à la concurrence, désavantagera d’autres applications de suivi de l’activité physique dans le Play Store de Google, ou donnera à Google davantage de données pour améliorer ses activités de recherche et de publicité en ligne. Les questionnaires demandent également aux rivaux d’évaluer l’impact de l’accord sur l’activité croissante de Google dans le domaine de la santé numérique.

Dans le même temps, une vingtaine d’ONG ont exprimé leurs inquiétudes sur l’acquisition par Google de Fitbit. Elles estiment que le rachat menace la protection des données personnelles et risque d’accroître la position dominante du géant américain.

« Les régulateurs du monde entier — en particulier ceux qui sont concernés par le respect des règles antitrust et la confidentialité des données — doivent accorder (à cette opération) la plus grande attention », écrivent dans un communiqué commun ces organisations, dont le Beuc (Bureau européen des unions de consommateurs), l’Open Markets Institute ou la Consumer Federation of America. Ce rachat constitue selon elles « un test pour savoir comment les régulateurs abordent l’immense pouvoir que les géants technologiques exercent sur l’économie numérique et leur capacité à étendre leurs écosystèmes sans contrôle ».

Elles estiment que « Google pourrait exploiter les ensembles de données de santé et de localisation exceptionnellement précieux de Fitbit, ainsi que ses capacités de collecte de données, pour renforcer sa position déjà dominante sur les marchés numériques tels que la publicité en ligne » ou encore les marchés de la santé. Elles invitent par ailleurs les autorités chargées de se prononcer sur ce rachat à « se méfier de toute promesse » qui serait faite « de restreindre l’utilisation des données ».



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |