Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Cédric O : le déploiement de la fibre est encore plus « urgent » qu’avant la crise sanitaire

Cédric O : le déploiement de la fibre est encore plus « urgent » qu’avant la crise sanitaire

De nombreux coins en France n’ont pas encore accès à la fibre et il est nécessaire de faire évoluer la situation. C’était déjà « urgent » avant la crise sanitaire et ça « l’est encore plus aujourd’hui », selon Cédric O, le secrétaire d’État au numérique. Il a rejoint l’avis des acteurs privés et publics du secteur à l’occasion des États généraux des Réseaux d’initiative publique (RIP).

Les deux mois de confinement ont entraîné « une explosion des usages professionnels et de la consommation personnelle (…) susceptible de mettre en danger la résilience des réseaux, qui ont plutôt bien tenu le coup », a reconnu Cédric O lors de ce rassemblement (en ligne) des collectivités locales impliquées dans le déploiement numérique. Mais si « le confinement a été vivable en partie parce qu’il y a eu le numérique », il a aussi « révélé des problèmes de connexion et d’équipement », selon le secrétaire d’État.

« Dans les zones rurales, ça a été l’horreur », a résumé Philippe Augier, maire de Deauville, qui devait accueillir ces États généraux et selon lequel le déploiement de la fibre dans le Calvados a pris six mois de retard. Dans le département voisin de la Manche, le rythme des nouveaux abonnements a été divisé par deux, a indiqué David El Fassy, président de l’opérateur Altitude dont le concurrent Covage dresse un bilan identique au niveau national, avec un quart de ses objectifs atteints en avril, selon le PDG Pascal Rialland

La situation devrait s’améliorer toutefois. Selon Lionel Recorbet, président de SFR FTTH, 80-85% des acteurs sont prêts à déployer de nouveau la fibre optique jusqu’au domicile. Sébastien Soriano, le président de l’Arcep (régulateur des télécoms), ajoute de son côté qu’un processus d’encadrement du retour à la normale des réseaux est en cours et une plate-forme rassemblant opérateurs privés et RIP est prévue pour harmoniser les tarifications et faire venir les premiers sur les zones des seconds.

SourceAFP


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. C’est vrai ? Nann

  2. Les reseaux ont tenus le coup car les operateurs « privés » ont réduit les debits.
    Netflix, youtube et autres services très
    Consommateurs de datas.
    Rien a voir avec l’infrastructures en place.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |