Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Pour le fondateur du Web, Internet « ne marche pas pour les femmes et les jeunes filles »

Pour le fondateur du Web, Internet « ne marche pas pour les femmes et les jeunes filles »

Internet « ne fonctionne pas comme il se doit pour les femmes et les jeunes filles ». Telle est la déclaration faite par Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web. Il appelle à prendre urgemment des mesures.

« Le monde a fait de grands progrès en matière d’égalité de genre grâce à la volonté indéfectible de champions engagés aux quatre coins du globe », explique Tim Berners-Lee. Mais dans le même temps, il se dit « sérieusement préoccupé par le fait que les violences en ligne auxquelles sont confrontées les femmes et les jeunes filles — en particulier femmes et jeunes filles de couleur, issues des communautés LGBTQ+ et d’autres groupes minoritaires — menacent ces progrès ». Il souligne que les droits des femmes « sont des droits humains et sont fondamentaux pour une société saine ».

Cinq points sont mis en avant pour l’année 2020 :

  • Prioriser le problème : 2020 doit être l’année durant laquelle les Etats et les entreprises s’attaqueront aux violences en ligne à l’égard des femmes en traitant le problème comme une priorité absolue
  • Fournir de meilleures données : les entreprises et les États doivent combler le vide de données sur les violences en ligne en enregistrant et en publiant systématiquement des données sur le quotidien des femmes sur Internet
  • Intégrer « l’égalité de genre dans le design » : les États et les entreprises doivent créer tous leurs produits, politiques et services en se basant sur des données et des retours d’expérience de femmes de tous horizons
  • Établir des protections légales : les États doivent élaborer des lois qui obligent les auteurs de violences en ligne à rendre des comptes et prévoir l’application de ces lois afin de poursuivre les auteurs en cas de violation de ces dernières.
  • Agir en témoin actif : les internautes doivent tous élever leur voix quand ils assistent à des violences en ligne à l’égard des femmes et les jeunes filles

« Cet appel à l’action est impératif et urgent. En y répondant ensemble, nous serons capables de créer un Web meilleur, plus fort et plus sûr ; un Web qui valorise, favorise l’égalité et qui se met au service de chacun d’entre nous », conclut Tim Berners-Lee.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Mais purée yen a marre. Les gens peuvent se permettre de balancer leur principe de vie à tout va leur vie sexuelles et leur co****** sans problème. Par contre on a pas le droit de faire des remarques et de critiquer ? Mais on est pas des
    Robots bor***. Continuez à censurer tout ce qui n’est pas des messages niait et hypocrite d’amour et de paix, rendez fou les gens en hautant tous nos droit fondamentaux et vous verrez ce qui qui risque d’arriver…

    • Terrible

      Y’en a surtout marre de la négation des propos violents subis par les femmes et minorités sur la toile. Je ne suis ni l’un, ni l’autre, mais faut franchement être aveugle ou de mauvaise foi pour faire fi de ces comportements.
      Vous avez Twitter, Facebook ? Vous le constatez bien, non ? Il est même pas question d’imposer « son principe de vie », uniquement une égalité entre les individus. Un soupçon d’humanité dans nos rapports. Et ça passe par le fait de pas se faire insulter pour son genre, son orientation sexuelle, son sexe. Personne n’impose rien à personne.
      Mais bon, beaucoup plus simple de taper un message haineux avec des *** partout, à croire que ça va changer votre vie qu’on considère un peu plus certaines personnes continuellement insultées anonymement sur la toile. Beau nombril.
      Je ne vous souhaite pas une bonne soirée.

  2. Oui il faut une égalité stricte à tous les niveaux et que le moins d’individus possible subisse de violence de la société.
    Par contre, ses 3 premiers points ne font que dénoncer sans donner le moindre exemple d’application. Et c’est là le soucis, Internet, contrairement à son contenu, est une technologie neutre. S’il donnait le moindre cas pratique d’application de ces points, ça poserait immédiatement des soucis éthiques.

    Ce qu’il vient de faire n’apporte aucune eau au moulin pour changer les choses.
    Je suis étonné qu’un homme à la base de l’Internet moderne confonde outil et utilisateur de cet outil. C’est bien la société le soucis, pas Internet. Si tu change l’outil pour qu’il agisse de façon non neutre, il va être un mauvais outil que des instances non définies vont équilibrer en permanence pour soit disant rendre de la justice sociale mais qui au finale ne sera qu’un mensonge.

    L’unique solution contre le sexisme, le racisme etc… c’est l’éducation. Et je ne parle pas que d’éducation des enfants. C’est triste de lire un tel avis d’une personne importante qui appuie comme ça sur les mauvais boutons.

    Enfin, ses deux derniers points vont dans le bon sens. Il parle enfin des comportements, des peines associées et du devoir de chacun.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |