Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Pourquoi MyCanal a mis du temps à proposer du 1080p sur Android : la réponse de Canal

Pourquoi MyCanal a mis du temps à proposer du 1080p sur Android : la réponse de Canal

Les utilisateurs Android avec myCanal peuvent depuis peu profiter des chaînes de télévision en 1080p. Autant dire qu’il était temps sachant que nous sommes en 2020 et que leurs camarades avec iOS ont le droit au 1080p depuis un moment. Même l’Apple TV profite de la 4K, et ce depuis 2018.

Canal a expliqué à iGen pourquoi il y a eu un sacré retard avec la version Android. Tout est lié à la sécurisation des flux vidéo et cela passe par le DRM Widevine de Google. Il y a plusieurs niveaux, allant du Level 1 (niveau de protection le plus élevé) au Level 3 (niveau de protection le moins élevé). Tous les appareils Android n’ont pas le même Level, et qui plus est n’importe quel fabricant peut faire une intégration plus ou moins sécurisée. Dans le cas de myCanal, il faut avoir un appareil avec Level 1 pour profiter du 1080p. Et si un appareil est Level 1 mais dispose d’une faille de sécurité connue, myCanal bascule en qualité SD.

Comment vérifier son niveau de DRM ? Il est possible d’utiliser des applications comme DRM Info. Il suffit de regarder la section Widevine CDM puis la ligne Security Level. Si c’est inscrit L1, c’est tout bon : vous avez le droit aux chaînes en 1080p.

Qu’en est-il de la 4K sur Android ? « Nous devons faire approuver chaque appareil individuellement par les ayants droit pour avoir le droit de diffuser en 4K (dans la même qualité que l’Apple TV). Le but est de faire approuver tous les appareils courants en France », poursuit l’équipe. Les TV de Sony de 2019 et 2020 (qui tournent sous Android TV) sont une exception parce qu’elles gèrent DRM PlayReady de Microsoft. Il est précisé que les Nvidia Shield et les Xiaomi Mi Box pourraient être les prochains appareils validés pour la 4K.

« La raison pour laquelle cela a été un peu long à faire est que, sur un même flux vidéo adaptative streaming allant de SD bas débit à 4K, il faut savoir limiter de manière sécurisée un appareil donné à une qualité donnée », explique l’équipe. « Du coup pour ceci, on a mis des clés de chiffrement différentes pour chaque groupe de qualité (SD, HD, Full HD, 4K). Selon l’autorisation accordée à un appareil donné, notre plateforme délivre soit la clé SD, soit la SD + HD, soit SD + HD + 1080p, soit SD + HD + 1080p + 4K. C’est ce qui permet de proposer ceci sans avoir plusieurs fichiers en doublons, et avec la sécurité nécessaire », ajoute-t-elle.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |