Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] LG SL10YG : une barre de son Dolby Atmos qui en impose par ses qualités sonores… et ses dimensions

Le SL10YG est la barre de son haut de gamme de chez LG. Le fabricant sud-coréen tente d’exister sur un marché extrêmement concurrentiel en multipliant les modèles (SL08G, SK10Y, etc.), mais le SL10YG (5.1.2 canaux) est un peu à part dans cette jungle de barres de son dédiées : compatible Dolby Atmos, DTS:X, certifiée Hi-Res Audio, Chromecast intégré, capable de délivrer 350 watts de puissance sur la barre et 220 watts sur le seul caisson de basse, cette barre aux dimensions imposantes (144 x 6 x 14,5 cm) semble réellement taillée (enfin !) pour les grandes pièces ou les installations home-cinéma avec un large écran (à partir de 65 pouces de diagonale) voire un vidéoprojecteur. Les specs ne rendent pas les coups cependant, alors qu’en est-il en situation réelle d’écoute ?

La barre de son SL10YG en impose ; vraiment. Ses grandes dimensions ont posé de petits soucis d’installation sur le meuble télé de mon salon, et pour la première fois, une barre de son couvre parfaitement la base d’affichage de mon écran Panasonic de 85 pouces. La longueur du SL10YG serait moins un problème si elle n’était pas aussi large (14,5 cm), une largeur qui pourra s’avérer rédhibitoire pour tous ceux qui ne disposent pas d’un meuble télé assez profond. En revanche, la hauteur de l’engin est bien adaptée aux écrans 4K actuels (sauf les rares modèles « ras du sol »), et ne devrait pas gêner l’affichage.

Fichiers audio compatibles : FLAC, OGG, WAV, MP3, MWA, ACC. Connectique : 2xHDMI 2.0, 1xHDMI Arc (2.0), une entrée audio numérique optique Toslink, 1 port Ethernet

L’installation du bouzin est remarquable de simplicité. Le manuel préconise de lancer l’app Google Home (sur iOS ou Android) et d’appairer l’appareil avec l’appli (pour le contrôle vocal principalement ou la gestion à distance du Chromecast intégré), mais au final, il n’est absolument pas obligatoire de procéder à cet interfaçage (recommandé toutefois). La barre se raccorde à la dalle en HDMI Arc ou en optique (ou en HDMI « simple », mais ce n’est pas conseillé dès lors que vous aurez plusieurs appareils à rattacher à la barre), tandis que le caisson de basse s’appaire automatiquement avec la barre centrale du SL10YG dès l’allumage (une petite diode verte à l’arrière indique que tout se passe bien) ! Petit détail gênant tout de même, le caisson de basse nécessite un raccordement au réseau électrique (enceinte active). Vous l’aurez compris : contrairement à certains de ses concurrents un peu plus « compacts », le SL10YG nécessite déjà de bien considérer l’espace disponible ainsi que le nombre de prises à portée.

Sans surprise, l’enceinte crache le feu de l’enfer en terme de puissance sonore. Il faut dire que les 7 enceintes 50 W (3 frontales, deux sur les côtés, et deux sur la tranche supérieure) + le caisson de basse 220 W ont de quoi faire vibrer les meubles. Essayé à la puissance 14 dans mon petit salon (sur 100, il y a de la marge), et je me suis retrouvé en plein coeur des explosions et effets pyrotechniques du dernier Mission Impossible. Retournement d’estomac garanti ! Le rendu sonore ambiophonique en Dolby Atmos (on rappelle : connexion en HDMI Arc obligatoire, vérifiez si votre téléviseur est compatible) est franchement spectaculaire, même si ce n’est pas, sur ce point, très au dessus du que nous avons testé il y a quelques semaines. Les deux enceintes supérieures rendent bien les effets surround verticaux tandis que les enceintes disposés sur le côté parviennent (parfois, pas toujours) à envelopper le spectateur dans un véritable bain sonore. A utiliser avec modération sur certains films d’horreur (ce n’est que mon avis : ça secoue le palpitant). Faut-il le répéter cependant : ce système audio ne remplace pas (même pas en rêve), une installation 7.1 ou 5.1 « physique », mais l’illusion est parfois troublante.

Passons au petit point qui fâche : vous pouvez tout de suite oublier le SL10YG pour une écoute musicale. Certes, l’appareil gère le Hi-Res Audio (essayé avec des fichiers 24 bits / 192 kHz), les voix sont puissantes et superbement rendues (ahhhhh, le ), et LG met bien en avant sa collaboration avec MERIDIAN, mais le caisson de basse manque tout de même de précision dès lors que les pistes sonores s’avèrent un poil complexes (et ceci dans presque tous les modes d’écoute, hormis le mode nuit). C’est puissant, prenant, relativement équilibré entre les graves/mediums/aigus, mais pas assez détaillé néanmoins pour mériter un statut de barre de son aux capacités audiophiles (on ne lui demande pas vraiment ça en même temps).

Le SL10YG lest tout de même suffisamment multi-usages puisque l’enceinte intègre un Chromecast que l’on pourra gérer via l’app Google Home (port Ethernet ou Wi-Fi) et qu’elle peut aussi servir d’enceinte externe pour le streaming audio (via un smartphone par exemple) grâce à sa prise en charge du Bluetooth 4.2. On notera enfin qu’à l’instar d’une Apple TV 4K, la SL10YG peut servir de pont pour le contrôle d’appareils domotiques (toujours via Google Home).

 

Aussi imposante qu’elle est puissante, la barre de son SL10YG demande à y réfléchir à deux fois : est-elle vraiment adaptée à la taille de mon écran, de mon meuble télé, de mon salon, y a t-il suffisamment de prises à portée ? Si la réponse à ces questions triviales s’avère positive, alors il n’y a plus de raisons d’hésiter, car des barres de son Dolby Atmos de cette puissance, de cette qualité de rendu sonore (hormis pour une écoute strictement musicale), et à ce niveau de prix (somme toute très raisonnable au vu des prestations), ce n’est pas si fréquent. C’est le bon moment pour pousser les meubles…

 

La barre de son SL10YG est disponible à la vente sur Boulanger (724€), Rue du Commerce (838€), Fnac (849€), Darty (863€), ou sur Amazon.

➡️ Voir tous les prix de ce produit sur notre comparateur de prix

6/10

Design

8.5/10

Performances

8/10

Notre avis

- puissance sonore 
- un rendu ambiophonique (son 3D) convaincant 
- Chromecast intégré et Google Home pris en charge
- facilité d'installation
Pour
Contre
- dimensions très imposantes 
- manque de précision du caisson de basse


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |