Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Shadow : le service de « PC dans le cloud » divise par deux ses tarifs de base

Shadow : le service de « PC dans le cloud » divise par deux ses tarifs de base

L’arrivée prochaine de Stadia commence déjà à bouger les lignes. Shadow, le service de « PC dans le cloud » créé par une startup française, annonce un changement de PDG (Jérôme Arnaud remplace Emmanuel Feud), mais surtout de nouveaux forfaits et des tarifs revus à la baisse. Shadow ne fait pas les choses à moitié… en divisant justement de moitié son abonnement « de base ». Ainsi, le forfait Boost coûte désormais 12,99 euros/mois avec engagement sur un an ou 14,99 euros sans engagement (au lieu de 29,95 euros). Ce forfait « d’entrée » donne tout de même droit l’accès à un PC on cloud basé sur un GPU Nvidia GTX 1080 (affichage FULL HD), un quadri-coeur cadencé à 3,4 GHz, 12 Go de RAM et 256 Go de stockage (extensible jusqu’à 2To).

Le forfait Ultra monte encore d’un cran les spécifications techniques. Pour 24,99 euros/mois avec engagement ou 29,99 euros/mois sans engagement, l’utilisateur aura droit à un GPU Titan RTX (affichage 4K avec gestion du Ray-tracing), un processeur à 6 cœurs 4 GHz, 32 Go de RAM et 512 Go de capacité de stockage. Enfin, le forfait Infinite propose, pour 39,99 euros/mois avec engagement ou 49,99 euros/mois sans engagement, un accès à un GPU Titan  RTX, un processeur 6 cœurs 4 GHz, 32 Go de RAM, 1 To de stockage et toujours l’affichage 4K + Ray Tracing. *

En sus de ces nouveaux forfaits, Shadow lance une nouvelle application (iOS, Android, Apple TV, Android TV) qui permettra d’utiliser son PC (et surtout de jouer bien sûr) sur une multitude de supports. Il sera possible de précommander sa « config gaming on cloud » dès le mois de novembre (lien ici), avant une activation au mois de février 2020.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

10 commentaires pour cet article :

  1. Nooonn Emmanuel Frund !!!

  2. Il serait bon d’indiquer que ce sont des précommandes et avec une activation en Février 2020 😳.

  3. Je trouve ça dommage de voir des configs aussi monstrueuses avec « seulement » 512 go/1to de stockage

    • Il faut bien qu’il gagne un peu d’argent quelques part et donc 256 / 512 /1to en fonction de la conf choisis , de plus, n’oubliez pas que le connexion au data est rapide et donc désinstaller et réinstaller un autre jeux prend le temps d’aller au wc , se faire un café et go :)

    • Il ne faut pas oublier que le stockage est très coûteux sur serveur, un simple stockage de fichiers à la Dropbox/Drive ça va mais un stockage serveur capable de gérer les milliers d’appels par secondes que demande un jeu avec une latence faible et un débit élevé c’est très très cher, le stockage que tu peux acheter pour ton PC est vraiment donné à côté d’un SSD serveur avec ces capacités.

  4. Bien que Shadow soit innovante elle reste trop chaotique niveau de son organisation et de ses fonctionnalités qui de plus est appliqué (pour ma part) à des tarifs excessifs. C’est bien que Stadia fasse bouger les choses que ce soit au niveau des prix ou de l’interface de jeux stable et dont les fonctionnalités sont pleinement prisent en charges.

  5. Faudrait arrêter de comparer systématiquement stadia et Shadow…
    C’est du cloud gaming certes mais Shadow c’est aussi du cloud computing.
    Et pour info, les 256go sont maintenant extensibles jusqu’à 2TO.

    • Même si ce n’est pas tout a fait identique, Shadow est très largement utilisé pour le cloud gaming et l’arrivée prochaine de Stadia n’est surement étrangère à cette baisse de prix.

      Concernant l’extension de la mémoire à 2to, je viens de de l’ajouter dans l’article.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |