KultureGeek Internet Facebook a autorisé Netflix et Spotify à lire vos messages privés, sans votre accord

Facebook a autorisé Netflix et Spotify à lire vos messages privés, sans votre accord

19 Déc. 2018 • 8:10
4

Une nouvelle preuve, s’il en fallait une, que Facebook préfère partager les données de ses utilisateurs plutôt que les protéger. Le New York Times rapporte que le réseau social a permis à des groupes comme Netflix et Spotify de lire et modifier les messages privés de ses utilisateurs, sans que ces derniers n’aient donné le moindre accord.

Facebook Logo 1

Le New York Times, se basant sur un contrat de Facebook faisant des centaines de pages, ajoute que 150 entreprises partenaires ont eu des accès privilégiés. Apple a pu accéder aux contacts Facebook des utilisateurs et à leurs calendriers, même si ces derniers ont désactivé le partage de données. Apple a indiqué ne pas être au courant et assure que les données restent sur les appareils des utilisateurs. De son côté, Amazon a pu avoir les noms et informations d’utilisateurs de Facebook. On monte d’un cran avec Bing, le moteur de recherche de Microsoft, qui a pu avoir les noms et d’autres informations sur les profils des amis d’un utilisateur en particulier. Microsoft assure avoir effacé les données en question.

Un autre problème évoqué concerne Yahoo et le moteur de recherche russe Yandex. Eux aussi ont eu accès à des données d’utilisateurs de Facebook et ont conservé les informations, alors qu’elles devraient être supprimées depuis des années au vu des accords passés. Il est fort probable que ce scénario soit similaire chez d’autres groupes partenaires.

Que dit Facebook ? Le réseau social reconnaît avoir des accords, mais tente de rassurer tout le monde. « Ces partenaires ne peuvent offrir que des fonctionnalités spécifiques à Facebook et ne peuvent pas utiliser les informations à des fins indépendantes (…) Comme nous l’avons dit, nous sommes en train de réduire les partenariats d’intégration qui ont été établis pour aider les gens à accéder à Facebook ».

Mis à jour Netflix a répondu à l’article du New York Times et estime que les informations du journal sont incomplètes. Netflix affirme en effet que son système de recommandation vers les amis Facebook ou Messenger n’était plus actif dès l’année 2015 et qu’en outre, les messages privés des utilisateurs n’ont pas été consultés. Netflix précise même ne jamais avoir demandé à accéder à ce type d’information.

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

4 commentaires pour cet article :

Les derniers articles

Tesla Model 3 2023

Tesla licencie plus de 10% de son effectif, soit 14 000 employés

15 Avr. 2024 • 15:25
0 Hors-Sujet

Au tour de Tesla de licencier, avec le groupe automobile qui a décidé de se séparer de plus de 10% de son effectif. Cela...

OpenAI Logo ChatGPT

OpenAI (ChatGPT) choisit Tokyo pour ouvrir son premier bureau en Asie

15 Avr. 2024 • 12:47
0 Hors-Sujet

OpenAI, que le grand public connaît bien pour son chatbot ChatGPT, a ouvert à Tokyo son premier bureau en Asie, et son troisième hors...

Spotify Logo Icone

Spotify : l’audio lossless (sans perte) apparaît chez certains utilisateurs

15 Avr. 2024 • 9:10
0 Internet

Spotify Music Pro, audio lossless (sans perte)… le service de streaming est réellement en train de préparer le terrain pour proposer...

Windows 11 Bureau Menu Demarrer Officiel

Microsoft teste des publicités sur le menu Démarrer de Windows 11

12 Avr. 2024 • 20:56
7 Actu OS

Microsoft annonce la mise en place de publicités au niveau du menu Démarrer de Windows 11. Elles sont situées au niveau de la section...

Google Chrome Logo

Google Chrome ajoute une version payante avec des sécurités supplémentaires

12 Avr. 2024 • 20:34
0 Logiciels

Chrome a toujours été un navigateur Internet gratuit, mais il existe maintenant une version payante. Qui dit payant dit des services...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site