Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Les fake news circulent plus vite que les vraies informations sur Internet, selon une étude

Les fake news circulent plus vite que les vraies informations sur Internet, selon une étude

Il faut faire attention quand on lit une actualité sur Internet, surtout de nos jours. Une étude publiée par la revue Science révèle que les fausses informations, aussi appelées « fake news », circulent plus rapidement que les vraies informations sur Internet.

Les fausses informations sont diffusées plus rapidement et plus largement que les vraies, selon les chercheurs au Massachusetts Institute of Technology (MIT). En moyenne, les vraies informations prennent six fois plus de temps que les fausses pour atteindre 1 500 personnes, d’après leurs analyses. L’écart est encore plus marqué pour les messages sur la politique que pour ceux relatifs au terrorisme, aux catastrophes naturelles, aux sciences, aux légendes urbaines ou aux nouvelles financières.

D’où vient le problème ? L’étude montre que les internautes sont la cause de la diffusion des fake news. Beaucoup pensent qu’elles sont diffusées par des bots qui font le job automatiquement. C’est vrai, mais en partie. En effet, les fausses informations sont davantage partagées par de vrais internautes que par des bots.

Pourquoi les internautes partagent-ils des fakes news ? L’étude révèle que le caractère de nouveauté de ces informations et leur capacité à surprendre davantage les lecteurs sont deux des raisons qui poussent au partage sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Les réseaux sociaux, dont Twitter, ont déjà présenté de nouvelles règles pour limiter au maximum la diffusion de fake news.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |