Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Couverture mobile : les opérateurs français vont investir 3 milliards d’euros pour mettre un terme aux zones blanches

Couverture mobile : les opérateurs français vont investir 3 milliards d’euros pour mettre un terme aux zones blanches

La couverture mobile va s’accélérer en France au fil des prochains trimestres. L’annonce a été faite par Julien Denormandie, le ministre de la Cohésion des territoires, auprès du Journal du dimanche.

Orange SFR Bouygues Telecom Free Mobile Logos

Ce qu’il qualifie d’« accord historique » a été signé vendredi matin entre les opérateurs et le gouvernement, sur une proposition de l’Arcep. « Par cet accord, ils s‘engagent à consentir plus de trois milliards d‘euros d‘efforts financiers. Nous allons faire en trois ans ce que nous avons fait jusqu‘ici en quinze ans pour déployer la téléphonie mobile », assure le ministre. L’accord prévoit que chaque opérateur fournisse 5 000 installations supplémentaires, avec des mutualisations (c’est-à-dire des équipements partagés) dans certains endroits, dont les zones blanches actuelles. « Je veux en finir avec le ‘je ne capte pas, je te rappelle !’ », indique Julien Denormandie.

L’accord de 3 milliards d’euros va au-delà des zones blanches en réalité, il prévoit également un « déploiement massif de la 4G » selon les dires du ministre. D’ici 2020, plus de 10 000 communes qui sont aujourd’hui en 2G ou 3G passeront à la 4G. Par ailleurs, l’accord inclut des obligations de bonne couverture à l’intérieur de certains bâtiments. Enfin, les opérateurs s‘engagent à couvrir les principaux axes de transport, dont les axes ferroviaires (lignes de TER comprises).

Le financement sera géré à 100% par les opérateurs, à la fois pour leur construction et leur gestion. « L’État et les collectivités locales ne débourseront rien », assure le ministre. Concernant l’accord, il y a des obligations qui devront être respectées par les opérateurs sous peine d’être sanctionnés.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

5 commentaires pour cet article :

  1. C’est ps trop tôt

  2. En fait c’est le modèle qu’ils auraient du retenir dès le départ : 1 unique réseau mobile unique co-geré par les opérateurs ou par un tiers (comme pour le transport de l’électricité ou le réseau cuivre de téléphonie fixe).

    • Cela aurait été la solution la plus efficace mais comme sous France Telecom (maintenant Orange) qui est propriétaire du réseau cuivré, chaque abonné à un forfait mobile utilisant le réseau mobile aurait eu une part supplémentaire dans son abonnement dans le cadre d’un réseau global mutualisé. N’oublions pas que lorsque nous passions par le réseau cuivré nous payions alors 16€/mois d’abonnement…

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |