KultureGeek Science Une supernova unique a été aperçue explosant plusieurs fois

Une supernova unique a été aperçue explosant plusieurs fois

12 Nov. 2017 • 9:30
2

L’histoire commence en septembre 2014. A l’époque, l’astronome Iair Arcavi découvre une nouvelle supernova dans la nuit. Elle n’avait pas l’air particulièrement spéciale, il passe donc à autre chose. Par la suite, l’objet est devenu de plus en plus lumineux, puis perdait sa lueur, signe que le phénomène d’explosion était terminé, et que donc il n’avait plus d’intérêt pour le chercheur. Mais des télescopes robotiques ont continué à surveiller tout ça jusqu’en 2015, où un étudiant à qui Arcavi a demandé de chercher dans ces données une étoile qui se serait comportée étrangement.

Landscape 1494540735 Gettyimages 106682721 600x300

Et « étrangement », le mot est faible, puisque la supernova avait vu son intensité lumineuse augmenter à nouveau, comme si une nouvelle explosion se produisait. Le chercheur et son équipe ont alors immédiatement décidé de surveiller de très près, avec plusieurs télescopes et astronomes du monde entier, ce phénomène. Et sur les deux ans qui ont suivi, l’étoile a su leur mettre la puce à l’oreille. En effet, elle est restée lumineuse pendant près de 600 jours, tandis qu’une supernova ordinaire ne dure normalement qu’une centaine de jours. Et pendant ce temps, elle a répété plusieurs cycles entre luminosité intense et lumière très basse, jusqu’à cinq fois, comme si elle refusait de mourir.

D’après Arcavi, il s’agit là d’un phénomène jamais observé auparavant, et qui ne rentre dans aucune théorie, aucun modèle existant. En analysant et décomposant la lumière, les chercheurs ont fait une découverte qui les a laissés perplexes. Il s’agit là, selon l’analyse du spectre, d’une supernova qui ressemble à s’y méprendre à la plus commune que l’on connaisse. Mais elle est aussi bien différente : d’après les données et la vitesse des matières qui tournent autour, on dirait que la supernova a vieilli au ralenti. Après 600 jours, on aurait donc dit qu’elle n’en avait que 60.

La seule théorie un minimum plausible est celle de la pulsational pair-instability, un événement qui se produit dans d’énormes étoiles de 100 fois la masse de notre Soleil. Néanmoins, un tel événement n’a jamais été observé auparavant. S’il s’agit bien de cela, c’est une grande première, même s’il faudra sans doute revoir la définition du phénomène étant donné que la théorie ne correspond pas exactement à la pratique que l’on vient d’observer.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

2 commentaires pour cet article :

Les derniers articles

TikTok Logo Drapeau Americain

TikTok : nouveau délai pour la vente de la branche US

26 Nov. 2020 • 16:30
0 Internet

C’est l’histoire sans fin : après un premier report de la date butoir au 27 novembre, ByteDance a désormais jusqu’au 4...

Orange Logo Boutique

5G : Orange promet des débits « jusqu’à 3 à 4 fois plus rapides que la 4G »

26 Nov. 2020 • 16:26
0 Mobiles / Tablettes

Orange va lancer sa 5G le 3 décembre dans 15 villes au départ. Le nouveau réseau de l’opérateur sera disponible dans...

IBM Logo

IBM va licencier le quart de ses effectifs français

26 Nov. 2020 • 16:12
0 Hors-Sujet

Si l’on s’en tient aux résultats trimestriels, IBM a bien résisté à la crise actuelle (légère baisse...

the witcher 3 11

CD Projekt Red : des résultats en forte hausse avant même le lancement de Cyberpunk 2077

26 Nov. 2020 • 15:41
0 Hors-Sujet

CD Projekt Red ne s’est jamais aussi bien porté, et ce malgré les multiples reports de son jeu phare Cyberpunk 2077. Durant le...

Carrefour

Données personnelles : une amende de 3 millions d’euros pour Carrefour à cause de ses sites Internet

26 Nov. 2020 • 15:01
0 Internet

La CNIL a infligé une lourde amende de trois millions d’euros à Carrefour pour un manquement du RGPD avec les données...

Les dernières actu Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site