Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Orange compte investir 30 millions d’euros dans Dailymotion

Orange compte investir 30 millions d’euros dans Dailymotion

Orange, le fournisseur d’accès à Internet, est depuis janvier dernier le propriétaire à hauteur de 100% de Dailymotion, la plate-forme de vidéo en ligne française qui rivalise avec YouTube. Orange a compris qu’il fallait effectuer plusieurs investissement dans cette société afin de la voir évoluer sur le long terme et c’est Stéphane Richard qui l’a bien compris. Le président directeur-général annonce aux Echos investir 30 millions d’euros dans l’idée de tripler le chiffre d’affaires d’ici 2016, qui passerait de 37 millions d’euros aujourd’hui à 100 millions dans trois ans. Dailymotion connaitrait ainsi une croissance de plus de 30% chaque année.  « Nous allons recruter 60 personnes, soit un tiers des effectifs, principalement en France, et ouvrir des bureaux en Espagne, au Japon, au Canada et au Brésil. Parallèlement, Dailymotion, qui réalise déjà 85 % de son chiffre d’affaires à l’international, doit mettre en plus l’accent sur des pays tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis . »

Dailymotion
Richard explique à juste titre que le but recherché concerne l’audience. En effet, il est nécessaire d’attirer de nouveaux « spectateurs » si l’on peut dire ainsi pour augmenter toujours plus les recettes publicitaires. Orange va donc prendre les mesures nécessaires pour mettre en avant Dailymotion dans des pays où il est présent, comme le Sénégal. En Roumanie, un service avait déjà été lancé, il avait permis le développement d’une offre de télévision payante le tout disponible via un site Internet dédié. De plus, l’application mobile sera intégrée dans les téléphones vendus chez Orange pour lesquels les fabricants seront d’accord de l’installer.

Cette intention de faire évoluer Dailymotion intervient quelque temps après « L’affaire Dailymotion » comme on pouvait lire dans les grands médias. En effet, l’américain Yahoo! voulait s’offrir la plate-forme de vidéo en ligne qui est française. Or, le gouvernement du pays n’a pas donné son accord, loin de là. Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, avait été l’un des personnages clés à être contre ce rachat.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |