Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Espionnage : le FBI ne recommande pas l’antivirus russe Kaspersky

Espionnage : le FBI ne recommande pas l’antivirus russe Kaspersky

Les États-Unis ne semblent réellement pas faire confiance à Kaspersky, à savoir l’entreprise russe qui propose un antivirus éponyme. Il fait partie des meilleurs antivirus pour ce qui est de la sécurité si l’on s’en tient aux tests de labos indépendants, mais les États-Unis n’ont pas confiance et pensent que Kaspersky espionne les utilisateurs pour renseigner le gouvernement russe.

Kaspersky AntiVirus 2017

Aujourd’hui, même le FBI s’en mêle. CyberScoop rapporte que la police fédérale américaine a rencontré plusieurs entreprises américaines pour leur révéler que Kaspersky pourrait poser un problème au niveau de l’espionnage. Le FBI invite les entreprises en question à changer d’antivirus. Certaines d’entre elles ont semble-t-il entendu le message et ont changé de prestataire. Mais d’autres ont préféré rester — pour l’instant du moins — avec Kaspersky, probablement parce qu’il propose des outils de sécurité puissants.

Kaspersky a déjà répondu aux différentes accusations qui lui sont faites et dément avoir un lien avec le gouvernement russe. Eugene Kaspersky, le fondateur de l’entreprise derrière l’antivirus, va même plus loin et propose aux États-Unis d’analyser le code source pour s’assurer qu’il n’y a pas d’espionnage particulier. Les États-Unis ne semblent pas intéressés pour l’instant et préfèrent inviter les administrations et entreprises à changer leur solution de sécurité. Ce choix est problématique pour les finances de Kaspersky au vu du nombre d’ordinateurs que cela représente.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

7 commentaires pour cet article :

  1. favorisation des AV américains, concurrence déloyale et l’état s’en mêle

  2. C’est vrai que leur refus d’analyser le code source est étrange, et je miserai pas un clou sur l’honnêteté de l’administration chez eux, en ore moins sous Trump

  3. C’est parce qu’il est puissant que le FBI n’arrive plus à pénétrer comme il veut dans certaines entreprises. Donc il recommande des AV moins performants. Voilà la réalité. Surtout que Kaspersky propose de laisser le FBI analyser le code source.
    Il se cache quelque chose de malsain sur ce sujet en tout cas….

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |