Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Au Japon, le « Space X » local a encore un peu de mal…à atteindre l’orbite terrestre

Au Japon, le « Space X » local a encore un peu de mal…à atteindre l’orbite terrestre

N’est pas Elon Musk qui veut; la startup japonaise Interstellar Technologies reste, malgré son nom, très loin de prétendre aux voyages interstellaires. L’objectif de cette jeune pousse est assez modeste puisqu’il s’agit de placer en orbite des satellites commerciaux à des coûts (et donc des tarifs) très inférieurs à ce que propose la Jaxa, l’agence spatiale japonaise.

Malheureusement, le premier essai du lanceur Momo, une fusée de 10 mètres, ne s’est pas déroulé vraiment comme prévu. Ce dimanche 30 juillet, la mission du jour consistait à placer Momo en orbite terrestre, mais après un décollage réussi, la fusée s’est contentée de parcourir le 5ème de la distance requise pour atteindre l’orbite. Il s’agissait du tout premier essai de ce type pour une fusée financée par des fonds privés et c’est peu dire que les résultats constatés confirment à quel point le Japon a du retard sur les Etats-Unis; alors qu’Interstellar cherche encore à atteindre l’orbite, son concurrent américain SpaceX réutilise déjà des lanceurs qu’il parvient à faire atterrir en position verticale après chaque mission.

A terme cependant, il ne fait aucun doute que les fusées d’Interstellar permettront de réduire les coûts de lancement de satellites au Japon. L’objectif n’est pas si différent de celui de SpaceX, mais les moyens ne sont tout simplement pas les mêmes…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |