Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Triton : respirateur de plongée révolutionnaire…ou hoax génial ?

Triton : respirateur de plongée révolutionnaire…ou hoax génial ?

Malgré le battage médiatique actuel, le Triton n’est pas un projet récent; depuis déjà deux ans, ce respirateur de plongée annoncé comme révolutionnaire prétend se baser sur un système de  branchies synthétiques afin de filtrer l’oxygène contenu dans l’eau; équipé d’un Triton, le plongeur bénéficierait alors de près de 45 minutes de plongée continue jusqu’à 5 mètres de profondeur.  Le design de l’appareil, qui rappelle   des concepts futuristes entrevus dans des jeux videos (Metal Gear Solid) ou dans des films (Star Wars, James Bond) ainsi que son nom très évocateur auront généré un enthousiasme énorme sur la toile et sur le site de financement IndieGoGo, où le projet a déjà amassé plus de 500 000 dollars alors qu’il n’en demandait « que » 50 000 à la base.

th_triton-640x330

Si le grand-public « plonge » la tête la première dans ce projet qui doit aboutir en théorie à un produit commercial à la fin de cette année, d’autres voix, et notamment celles d’experts et de spécialistes de la plongée, s’insurgent contre ce qu’ils n’hésitent pas à qualifier de Hoax pur et simple. Il est vrai que le pedigree des membres du projet Triton n’incite pas à la confiance absolue : Jeabyun Yeon est avant toute chose un designer, Saeed Khademi un entrepreneur suédois (inconnu dans le monde de la plongée) et John Kademi un as du marketing ; pas un seul plongeur pro, pas un seul scientifique, pas un seul transfuge provenant des grand fabricants de matériel de plongée, et l’on se dit que Yeon doit être un pur génie pour avoir trouvé une solution que les entreprises du secteur ne font qu’entrevoir à échéance de 10 à 15 ans, et seulement si les nanotechnologies décollent.

th_triton2

Le Triton ne pose pas seulement un problème de « têtes pensantes »; même les explications de type « scientifiques » disponibles sur la page IndieGoGo semblent elles aussi fantaisistes : pour obtenir une capacité en oxygène filtré suffisante à assurer la respiration humaine sous l’eau, le Triton devrait être en effet capable de brasser et filtrer 90 litres d’eau à la minute, ce qui nécessiterait un filtre bien plus imposant que celui du projet Triton et surtout un moteur assez puissant pour effectuer cette tâche.

th_triton_structure01_905

Pire encore, certains éléments qui constituent la base même du procédé de filtrage du Triton laissent pour le moins perplexe, comme cette nouvelle fibre creuse et micro-poreuse qui serait capable de filtrer et récupérer l’oxygène contenu dans chaque molécule d’eau. L’idée même d’une telle fibre n’a pourtant guère de sens dans la mesure où l’atome d’oxygène a un rayon atomique mesuré de 60 pm (pico mètre) contre 25 pm pour l’atome d’hydrogène. Même en prenant en compte le fait que chaque molécule d’eau est composée d’un atome d’oxygène et de deux atome d’hydrogène, on se demande comment et par quel miracle cette fibre révolutionnaire pourrait ne laisser passer que le « gros » atome d’oxygène tout en fermant la porte aux atomes d’hydrogène. Et que dire du fait de respirer de l’oxygène forcément pur pendant 45 minutes ?

Il n’est pas interdit de rêver certes, mais il y a de quoi se poser beaucoup de questions…trop de questions sans doute…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

14 commentaires pour cet article :

  1. Perso le truc du filtre me semble logique, il laisse passer l’hydrogen (qui est plus petit) et retient l’Oxygene qui est plus gros, c’est le principe d’un filtre
    Le petit passe et le gros reste

  2. Il s’agit d’un méga Hoax lol il faut il faut une électrolyse pour séparer l’O2 de H2. Le seul appareil respiratoire sous-marin Triton est un recycleur et il est là http://www.lac-du-bourget.fr/jai-essaye-le-recycleur-triton-de-m3s/

    • Un problème se pose aussi, à savoir le mélange… En effet quand on plonge on respire un mélange d’oxygène,d’azote et d’autres gaz… Respirer de l’oxygène pur est simplement mortel à une certaine profondeur…
      De plus quand on plonge on peut contrôler la quantité d’air qu’il reste grâce au nanomètre , ce qui permet aux plongeurs de planifier,anticiper sa plongée…
      Sans savoir combien de temps il reste avant de tomber »en panne » il est simplement idiot et dangereux de plonger… Car quand on plonge , il faut prendre en compte l’air dépenser pendant les paliers de décompression…
      Et bien d’autres choses à calculer selon la profondeur , la consommation de chacune, etc etc…

      • Pour la durée même si tu tombes en rade ils parlent d’une autonomie de 45 minutes a cinq mètres donc pas de palier et une remontée assez rapide mais j’y crois pas non plus

      • Guillaume

        Euh… ne nous emballons pas.

        Respirer de l’oxygène pur en immersion n’est pas mortel tant qu’on respecte une certaine profondeur par rapport à la concentration respirée. En l’espèce, pour 100% d’O2 (oxygène pur), la profondeur de sécurité maximum est de 6 mètres. Les militaires vont plus profond car ils réduisent les marges de sécurité.

        Pour ce qui est est du temps, on peut respirer longtemps de l’oxygène pur en plongée. L’effet d’irritation des bronches n’intervient qu’au bout de plusieurs heures. Les plongeurs « profond » effectuant des paliers à l’O2 pendant 4 heures à 3 mètres presque chaque jour (projet Gombessa) ressentent à peine ces effets.

        D’autre part, la courbe de sécurité est infinie entre 0 et 5 mètres. Pas de pallier à faire, jamais. D’autant plus à l’oxygène pur. On ne peut pas saturer d’azote en respirant un gaz contenant 100% d’O2 et 0% d’azote…

        Enfin, pour ce qui est d’une remontée rapide en cas de panne (une montre chronomètre, c’est encore trop gros ?), rappelons qu’il s’agit de 5 mètres. On peut effectivement se faire une distension alvéolaire en remontant en apnée poumons pleins, mais on parle de 5 mètres maximum, pas de 10 ou plus… Ce n’est pas mortel pour un adulte même si ça implique un détour par l’hôpital.

        A la rigueur, on peut paniquer et se noyer, mais paniquer à 5 mètres est la signature d’un débutant (ce n’est pas péjoratif) et il faudra m’expliquer ce qu’un débutant fait sous l’eau avec un respirateur autonome délivrant de l’oxygène pur alors que ce type de mélange est réservé aux plongeurs confirmés, justement parce que le maintient de la profondeur exige une certaine aisance pour éviter les effets toxiques.

        Bref, en dehors de ça, ce projet est un hoax.

  3. Bonjour,

    Sympa le Triton !!

    On peut en effet respirer de l’oxygène jusqu’à une profondeur de 6 mètres.
    Là où les choses se compliquent, c’est que même si le filtrage de l’oxygène était possible, cet appareil nous permettrai de respirer à une profondeur d’environ … 30 centimètres !!
    Notre diagramme, muscle de la respiration, n’est pas assez puissant pour compenser une différence de pression supérieure.
    Les auteurs de ce canular ont oublié de prendre en compte le fait, que pour pouvoir plonger, il faut un gaz à la pression ambiante.
    A 5 m, il faut un joli petit compresseur qui délivre 1,5 bar de pression.

    Dommage, ça faisait illusion ! Mais les lois de la physique sont implacables.

    Cordialement

  4. Vous croyez que tout peut être inventé par n’importe qui ? Qu’on peut fabriquer un truc pareil sans avoir un seul ingénieur dans l’équipe ? Là je vois un graphiste qui traine son projet de fin d’étude section « design », donc « forme des objets » (des jolis dessins, des animations, oui) depuis 4 ans et un type qui nage en expirant en plusieurs fois son volume pulmonaire normal.
    C’est bourré d’incohérences. Du déni de mensonge permanent. TOUT EST FAUX. Ca a la forme d’une campagne honnête, ça singe une campagne honnête, mais c’est une arnaque totale. Les 3 gars sont parfaitement au courant en plus. Il mentent sans vergogne. Faut pas croire qu’ils se sont « trompés ».
    En fait vous croyez quoi ? Qu’un arnaqueur qui veut arnaquer la planète va jouer petit bras ? Il a pour lui son bagou, la maitrise du média qui présente sa campagne, et la complicité de ceux qui vont toucher un pourcentage. Contre lui, il a le reste du monde.
    On ne filmerait pas un gars tranquillement assis au fond d’une piscine et respirant normalement si on avait un vrai proto fonctionnel ? (au lieu de juste expirer ses poumons petit à petit et, comme c’est prévisible, gagner progressivement du poids apparent dans l’eau)
    Je suis persuadé qu’il ne sorte même pas un dé à coudre d’air ou d’oxygène de ce truc, qu’ils n’ont jamais vu une nano-fibre de leurs yeux.
    Même si ce truc existait réellement (et c’est impossible), descendre d’un mètre de plus (à partir de 6m le risque devient important quand on respire de l’oxygène pur) vous tuerait par hyperoxie.

  5. Revoltaire

    Cette « invention » est une arnaque. Merci à tous les collègues qui ont apporté l’explication physiologique et médicale, merci aux plongeurs et aussi à l’analyste qui pense comme moi que c’est un simple délire de designer qui veut se faire de la pub.
    J’espère simplement qu’ils rendront l’argent collecté sur Indiegogo après l’annonce de leur canular.

    Pour ma part, je vous apporte une autre justification du houx, qui est purement sur le point de vue de la réalisation impossible de ce gadget.

    Au REPOS, l’humain inhale de 1,8 à 2,4 grammes de dioxygène par minute. Dans une eau propre, on trouve environ 10mg de dioxygène dissous par litre.
    Pour obtenir les 1,8g/minute minimum nécessaires à une respiration normale, il faut donc 180 litres d’eau filtrés par minute, soit 3L/s. Ce débit est celui d’une pompe de filtration de piscine, dont la puissance est de quelques centaines de watts (bien supérieure à celle que peut fournir la « micro-batterie » Li-Po de ce gadget). Il ne dispose d’ailleurs d’aucune pompe permettant un quelconque débit de filtration (utiliser les poumons pour créer ce débit ne permettrait de filtrer que 10L/min sur les 180L/min nécessaires, celui de la respiration normale). Il y a toutefois un mini compresseur, mais pas de quoi assurer la fonction requise.

    Si ce « concepteur » avait créé tous les éléments compatibles pour une telle puissance dans un volume si restreint, il n’aurait pas besoin de s’embêter avec le triton pour devenir extrêmement riche.

  6. En effet, il y a beaucoup de raisons qui laissent penser que Triton est une arnaque et je les détaille ici : http://www.toolito.com/geek/triton-respirer-sous-eau-arnaque/

    Même si j’espère un jour qu’il verra le jour !

  7. Plus d’info sur cette arnaque est disponible par exemple ici :

    Indiegogo: http://igg.me/at/triton-scam
    Metabunk: https://www.metabunk.org/debunked-triton-artificial-gills.t7417

  8. dominique

    Bonjour pour faire simple et au moindre cout le mieux est de vous équiper de bloc(bouteille) de plongé un gilet, une tenue de plongée et une montre de plongé et si vous êtes comme moi plongeur confirmé vous pourrez descendre beaucoup plus que 5 mètre et faire de belle ballade sous-marine tout en restant dans les mêmes prix proposés par ses messieurs qui ont soi-disant inventé Le Triton. Cordialement

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |