Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Des chercheurs du MIT créent une puce mobile adaptée pour le deep-learning, et sans connexion internet

Des chercheurs du MIT créent une puce mobile adaptée pour le deep-learning, et sans connexion internet

Les smartphones actuels utilisent déjà des assistants numériques sophistiqués comme Siri, Cortana, Google Voice, et d’autres encore, des services qui demandent beaucoup de ressources de la part du processeur et obligent l’utilisateur à garder une connexion internet pour le transfert et le traitement des données. Des chercheurs du MIT viennent sans doute de changer radicalement la donne de ce type de processus déporté en dévoilant une nouvelle génération de processeur baptisée Eyeriss, qui résout peu ou prou tous les problèmes rencontrés sur les plateformes actuelles.

Les chercheurs du MIT présentent Eyeriss comme un processeur pour le Deep-Learning (trad : apprentissage profond) et pour les architectures d’IA de type réseaux neuronaux, le tout sans recourir à une connexion internet pour le déport d’une partie ou de la totalité du traitement. Mais comment est-ce possible ? Le tour de force du MIT est d’avoir créé une architecture processeur composée de 168 coeurs organisés en réseau neuronal et 10 fois plus efficiente que les GPU les plus puissants des mobiles actuels; en d’autres termes, pour le même niveau de puissance, la puce Eyeriss consomme 10 fois moins d’énergie que les processeurs Imagination ou Tegra, ce qui lui offre un marge considérable pour effectuer des traitements lourds sans que cela n’impacte trop fortement sur l’autonomie du mobile.

MIT-Neural-Chip_0_w_600

Equipés d’un tel processeur dédié, nos smartphones actuels n’auraient plus besoin de connexion pour faire fonctionner les assistants de type Siri ou Cortana, ce qui résoudrait aussi du même coup les problématiques liées à l’emploi des données privées qui sont renvoyées vers les serveurs de Microsoft ou d’Apple. De nouveaux types de traitements complexes pourraient être envisagés en local, comme la réalité augmentée « intelligente » (avec reconnaissance d’objet par exemple), de vraies IA conversationnelles, etc…Même les objets connectés du secteur IoT pourraient profiter de Eyeriss (smartwatch, bracelets santé, etc…).

Le seul qui pourrait ne pas voir d’un bon oeil cette évolution technologique n’est autre que Google, dont le coeur de métier (et les revenus) repose entièrement sur la récupération des données de ses utilisateurs (une partie de ces données étant ensuite fournie aux clients de Google, c’est à dire les régies pub dont l’objectif est de proposer des publicités de mieux en mieux ciblées). Eyeriss apparaît déjà en tout cas comme une révolution technologique extrêmement prometteuse, qui semble même avoir le potentiel pour faire gagner des années d’avancement logiciel et fonctionnel à toute l’industrie mobile.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

8 commentaires pour cet article :

  1. Tout ce qui embête google me rend heureux

  2. Apple s’en fou ils ne vivent pas de publicité

  3. il y aura forcement des echanges data entre le tel et le reseau a un moment donné

  4. Apple Ca sûrement acheter le groupe de recherche

  5. On dirait bien que la puce du T1000 vient de naitre

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |