Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Le Sénat vote à l’unanimité pour la loi « anti-Amazon »

Le Sénat vote à l’unanimité pour la loi « anti-Amazon »

Les sénateurs de droite et de gauche ont voté à l’unanimité pour cette loi surnommée « anti-Amazon » de fait qu’elle vise directement la boutique en ligne. Suite à ce vote, Amazon et les autres boutiques en ligne comme la Fnac se voient interdites de cumuler la gratuité des frais de port et le rabais de 5 % sur le prix de vente des livres papier fixé par l’éditeur. Selon Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, cette loi « n’est pas là pour entraver la vente de livres en ligne, mais pour garantir une concurrence juste ». Elle ne souhaite aucunement qu’Amazon et les autres mangent les libraires physiques sans difficulté grâce aux services proposés, et aux tarifs appliqués. Elle évoque un « soutien au secteur du livre ».

Amazon Carton Usine
En terme de parts de marché, Amazon arrive à capter 80% du trafic des livres vendus en ligne. Il dépasse largement les boutiques concurrentes, et par extension les boutiques physiques sont impactées. En cumulant la réduction de 5 % sur le prix du livre (autorisée par la loi sur le prix unique de 1981) et la gratuité des frais de port, Amazon gagne du terrain sur tous les acteurs présents sur le marché. Les autres boutiques ont bien sûr dû la suivre afin de s’aligner et de ne pas perde de clients. Seulement, plus personne ne gagne de l’argent à l’arrivée du fait que les prix appliqués soient faibles et que le prix de la livraison soit à la charge de chacun, mais non du client.

Suite à cette loi, les boutiques en ligne devront donc faire du changement. L’idée la plus simple pour elles serait d’appliquer des frais de port à hauteur d’un centime par exemple. Techniquement, elles ne seraient pas hors la loi puisque le client paierait quelque chose au final.

Aujourd’hui, le paysage français compte 3 000 librairies physiques qui rencontrent des difficultés pour survivre dans un monde où le numérique prend le dessus, notamment avec Amazon. L’avenir du livre papier se veut peu rassurant de nos jours.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. Message au rédacteur de l’article:

    Il y a lieu de lire « unanimité » et non « uninamité », dans votre titre.
    Il est beau le français des pigistes/rédacteurs…

  2. @Jack oh si j’étais toi je ne critiquerais pas ici sur ce site. On voit bien que c’est une erreur non pas de connaissances de l’orthographe mais plutôt de rédaction ;)
    Errare humanum est, Se tromper est humain n’est-ce pas?

    Bref, va plutôt voir des sites de bas étage comme le Gizmodo français pour critiquer la langue française des pigistes ;)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |