Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Des employés de Google demandent l’abandon du projet de moteur de recherche censuré en Chine

Des employés de Google demandent l’abandon du projet de moteur de recherche censuré en Chine

Des employés de Google ont rédigé une lettre publique à destination de leur employeur. Ils lui demandent d’abandonner son projet de moteur de recherche en Chine. Celui-ci ne sera pas identique à celui que l’on retrouve dans le reste du monde à cause de la censure de plusieurs résultats.

Le projet est connu sous le nom de Dragonfly. Sundar Pichai, patron de Google, en a reconnu l’existence le mois dernier et l’a justifié par le fait qu’il valait mieux offrir un moteur de recherche performant (mais avec des restrictions) que de laisser les Chinois avec des outils moins bons.

« Notre opposition à Dragonfly n’a rien à voir avec la Chine : nous sommes opposés aux technologies qui aident les puissants à opprimer les plus vulnérables, où que ce soit », indiquent les employés dans leur lettre disponible ici. « Dragonfly en Chine établirait un dangereux précédent à un moment d’incertitude politique, un précédent qui empêcherait Google de refuser des concessions similaires à d’autres pays », ajoute le groupe.

Ces plusieurs dizaines d’employés ne sont pas les seuls à critiquer le projet de Google. En effet, plusieurs organisations dénoncent également Dragonfly, dont Human Rights Watch, Reporters Sans Frontières et Amnesty International, qui a lancé une pétition en ligne pour demander son abandon.

Google a fermé son moteur de recherche en Chine en 2010, après avoir refusé la demande du pays de censurer certains résultats de recherches. Aujourd’hui, le groupe veut y retourner, quitte à faire des modifications.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |