Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Accident mortel Uber : le véhicule autonome ne serait pas en cause

Accident mortel Uber : le véhicule autonome ne serait pas en cause

La firme Uber a arrêté hier l’ensemble de ses essais de véhicules autonomes suite à un accident mortel survenu à Tempe, dans l’Arizona. Voulant à tout prix éviter un bad buzz qui pourrait lui être préjudiciable ainsi qu’à l’ensemble du secteur bourgeonnant de la voiture autonome, Uber a préféré stoppé tous les tests en cours d’évaluation, une mesure radicale et qui sans doute… n’aura servi à rien; car dans l’intervalle, la police de Tempe a fourni les premiers éléments d’information concernant la mort tragique d’Elaine Herzberg, et il semble bien que le véhicule Uber ne soit pour rien dans cette triste affaire.

Selon les premiers rapports de police en effet, avant le choc, Elaine Hertsberg se trouvait à pied sur un point médian  de la route tout en tenant son vélo à côté d’elle. La femme de 49 ans aurait alors décidé de s’engager sur la chaussée, en dehors des clous (contrairement à ce que disait une information initiale), ce qui l’aurait fait littéralement surgir devant les roues de la voiture Uber. Sylvia Moir, chef de la police de Tempe, précise les circonstances du drame : « Il semble très clair que cela aurait été difficile d’éviter cette collision dans n’importe quel mode de conduite, si l’on se base sur la façon dont elle a surgi de l’ombre pour aller directement sur la route« .

En conséquence, Sylvia Moir estime qu’Uber a de fortes chances de ne pas être reconnu coupable de ce terrible accident. La firme américaine n’a pas encore réagi à ces premiers éléments d’information.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

5 commentaires pour cet article :

  1. Je pense que même un conducteur averti n’aurai pas eu la moindre chance de l’esquiver paix à son âme enttk

    • Je pense que oui, car nous les Hommes ont peut anticipé les mouvement des piétons, alors que la technologie (actuelle) réagi ^suivant les circonstance. la voiture autonome va freiner seulement une fois que la personne se situe devant.
      alors que nous on peut deviner que la personne va passer ou voir un comportement bizarre et ainsi réduire la vitesse(donc anticipé). D’ailleurs quand je vois des enfant sur le trottoir je m’éloigne de base du trottoir(et me rapproche de la ligne blanche) et réduit ma vitesse, car un enfant pourrai toujours passer.

      • Alors que moi j’accélère et je colle le trottoir justement au cas où il voudrait passer sous mes roues… 😏

        —> [ ]

      • Facile à dire, si la réalité se passait vraiment comme ça il n’y aurait jamais d’accidents… malheureusement c’est pas aussi simple et il arrive que des gens « surgissent » réellement de manière imprévisible et inévitable…

  2. Ok, par contre dans la loi, du moins en france, une voiture sur la route est considérée comme une arme et en cas de collision avec un piéton le chauffeur est toujours responsable… donc dans ce cas précis le responsable n’est pas uber, ou le fait que c’est un véhicule autonome, mais le technicien qui été a bord.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |