Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet La justice demande à Facebook de ne plus pister les internautes belges, sous peine d’une amende chaque jour

La justice demande à Facebook de ne plus pister les internautes belges, sous peine d’une amende chaque jour

La justice belge a annoncé ce vendredi avoir demandé à Facebook de cesser de pister les internautes belges lorsqu’ils ne donnent pas leur accord. Sans surprise, Facebook a décidé de faire appel.

Dans son rapport, le tribunal néerlandophone de première instance de Bruxelles indique que Facebook doit « cesser de suivre et d’enregistrer l’utilisation d’Internet des personnes surfant de Belgique, jusqu’à ce qu’il se conforme à la loi belge sur la vie privée ». Le tribunal poursuit, en précisant que « Facebook doit également détruire toutes les données personnelles obtenues illégalement ».

Que se passe-t-il si Facebook ne respecte pas la décision de justice ? Le réseau social devra payer une astreinte de 250 000 euros par jour de retard, avec un maximum de 100 millions d’euros. Le tribunal s’est occupé de cette affaire après avoir été saisi par la Commission de la protection de la vie privée (CPVP), à savoir l’équivalent belge de la CNIL française.

Comment Facebook piste-t-il les internautes ? Le réseau social passe tout simplement par les cookies des navigateurs Internet. Il traque aussi bien les internautes qui ont un compte chez lui que ceux qui n’en ont pas. Et c’est bien ça le problème ici. Même si « vous n’avez jamais visité le site de Facebook auparavant, Facebook peut suivre votre comportement de navigation, sans que vous vous en rendiez compte », souligne le tribunal. Il conclut en indiquant que le réseau social ne dit pas ce qu’il fait des données récoltées.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |