Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes [Màj] L’application sportive Strava dévoile par erreur la localisation de plusieurs bases militaires secrètes

[Màj] L’application sportive Strava dévoile par erreur la localisation de plusieurs bases militaires secrètes

Strava est une application mobile populaire pour ceux qui font des activités physiques. Le service propose notamment une carte qui met en avant les lieux qui sont beaucoup fréquentés par ses utilisateurs. Il s’avère que certains d’entre eux sont des bases militaires, et la localisation de plusieurs d’entre elles était secrète jusqu’à présent (pour des raisons évidentes).

La découverte a été faite par Tobia Schneider, un spécialiste de la sécurité. Si la position de certaines bases est connue de groupes susceptibles de les attaquer, la carte créée par le système de géolocalisation de l’application dévoile des itinéraires empruntés à proximité des bases, qui peuvent être utilisés pour prévoir des attaques. Les itinéraires ont été empruntés par des militaires sur place qui ont utilisé Strava.

Aux États-Unis ou dans l’ouest de l’Europe, la plus grande partie du pays est coloré et ne permet pas vraiment d’identifier un parcours. Mais dans certains pays (comme la Syrie), des itinéraires ressortent nettement. La carte de l’Irak est majoritairement sombre, signe d’une faible utilisation de l’application Strava, mais plusieurs bases militaires où sont stationnées les forces américaines et leurs alliés apparaissent en contraste. Cela concerne par exemple les bases de Taji, au nord de Bagdad, de Qayyarah au sud de Mossoul, de Speicher près de Tikrit et de Al-Asad dans la province d’Al-Anbar.

C’est potentiellement dangereux, les itinéraires peuvent être utilisés par des groupes pour s’attaquer aux bases militaires en se basant sur les routes prises par les militaires eux-mêmes. En effet, des portions de routes se détachent, signe que les utilisateurs de l’application gardaient avec eux leurs appareils pendant leurs déplacements.

Il est bon de noter que la base française de Madama, dans le nord du Niger, est aussi référencée sur Strava.

Mis à jour le 30/01 Strava a annoncé travailler sur une mise à jour de l’application, notamment sur les paramètres de confidentialité. Sur le blog de l’entreprise, le CEO James Quarles explique que Strava « s’est engagée à travailler avec les armées et les représentants du gouvernement pour traiter toutes les données potentiellement sensibles » .



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

4 commentaires pour cet article :

  1. quelle bonne idée de renseigner ces infos !

  2. Pas clair, qui a fait une erreur ? Les militaires qui auraient laissé leurs profiles en « Public » ou Strava qui diffuse tous les tracés même ceux qui sont privés ?

  3. Même si les militaires n’ont pas été très fin, il aurait été intelligent de les prévenir et de faire silence !

  4. « Bébert, tu peux me ramener les codes d’activation des ogives à mon bureau, ste plait »
    « Je les trouve pas »
    « Mais si là, juste à côté de ma webcam »
    « Ah ok je les ai! »
    « Merci, t’es un pote »

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |