Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Kim Dotcom attaque en justice …la Nouvelle-Zélande (et réclame des milliards des dollars)

Kim Dotcom attaque en justice …la Nouvelle-Zélande (et réclame des milliards des dollars)

Si le gouvernement de Nouvelle-Zélande explique ne pas avoir de motifs juridiques de plainte contre Kim Dotcom, ce dernier estime pour sa part ne pas avoir bénéficié de suffisamment de protections contre les agissements du FBI; l’enfant terrible du web, ancien gestionnaire du site de téléchargement Megaupload), vient d’attaquer en justice le gouvernement néo-zélandais et réclame 6,8 milliards de dollars pour l’ensemble des préjudices subis.

Mais quels sont donc les préjudices qui pourraient justifier un tel niveau de compensation financière ? Selon Kim Dotcom, le gouvernement de Nouvelle-Zélande aurait permis la « destruction » de ses très lucratives activités, favorisé la perte de sa réputation, fait perdre des opportunités d’affaires, sans même parler de la dégradation de ses biens personnels récupérés un temps par les autorités américaines (avant d’être renvoyées dans un très sale état).

Enfin, Kim Dotcom estime que les demandes d’extradition des Etats-Unis n’ont aucune base juridique en Nouvelle-Zélande, où la copie numérique de données sous copyright n’est pas considérée comme un crime. Ce « mouvement d’humeur » de Dotcom intervient quelques semaines seulement avant une échéance importante; c’est en effet le 20 février prochain que la Nouvelle-Zélande doit à nouveau examiner une énième requête américaine pour l’extradition de Kim Dotcom.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |