Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Suite aux accusations d’espionnage, Kaspersky propose à des experts neutres d’analyser son antivirus

Suite aux accusations d’espionnage, Kaspersky propose à des experts neutres d’analyser son antivirus

Kaspersky Lab a été accusé à de multiples reprises de collaborer avec la Russie pour faire de l’espionnage en passant par son antivirus. Kaspersky Lab a démenti à chaque fois, malgré les nombreuses accusations faites par les États-Unis ces derniers mois. Le groupe russe a donc décidé d’être transparent pour prouver qu’il ne collabore pas avec les gouvernements.

« Kaspersky Lab incitera la communauté de la cybersécurité dans sa globalité et d’autres parties prenantes à valider et vérifier la fiabilité de ses solutions, de ses processus internes et de ses opérations commerciales », a-t-il indiqué dans un communiqué. « Dans le cadre de cette initiative, la société a l’intention de fournir à un tiers de confiance, et sous condition, l’accès au code source de ses logiciels — y compris les mises à jour des logiciels et des règles de détection des menaces — à des fins d’examen et d’évaluation indépendants », a-t-il ajouté.

Le groupe derrière l’antivirus a aussi annoncé l’ouverture entre 2018 et 2020 de trois centres de transparence où experts, gouvernements et clients auront accès aux résultats de ces audits et pourront discuter de leurs éventuelles préoccupations.

Eugene Kaspersky, le fondateur de Kaspersky Lab, le promet : « nous sommes totalement ouverts et nous n’avons rien à cacher ». Il veut montrer aux États-Unis et aux autres pays qui le suspectent d’espionnage qu’il n’y a pas de crainte à avoir.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |