Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Après SpaceX, Lockheed Martin dévoile à son tour un projet de mission habitée vers Mars

Après SpaceX, Lockheed Martin dévoile à son tour un projet de mission habitée vers Mars

La concurrence technologique n’épargne aucun secteur, y compris lorsqu’il s’agit d’envoyer des hommes sur Mars; après les annonces de missions habitées de la NASA et de SpaceX, c’est au tour de Lockheed Martin de rentrer en scène; Le constructeur américain à l’origine des sondes martiennes MRO et Maven, a en effet de dévoilé lors du 68e congrès international d’astronautique (Adélaïde- Australie) son projet « martien », un projet très différent de celui dévoilé il y a quelques semaines par le génial Elon Musk (SpaceX).

Le projet Mars Base Camp consiste dans les grandes lignes à envoyer un orbiteur habité autour de Mars, orbiteur qui servirait de poste avancé pour le pilotage – en temps réel – de multiples robots à la surface de Mars. Actuellement, la distance qui sépare la Terre de Mars génère des latences de 3 à 15 minutes dans les commandes à distance des sondes qui sillonnent la planète rouge. L’orbiteur pourrait aussi servir pour les futures missions d’exploration « humaine »de la surface; autant dire que Lockeed prévoit de construire une sorte de station spatiale internationale, mais qui serait perpétuellement en orbite autour de Mars.

Le constructeur imagine aussi un système de transport capable d’effectuer tous les deux mois environ 6 allers-retours entre Mars et l’orbiteur. A chaque navette du MADV (Mars Ascent/Descent Vehicle), 4 astronautes descendront à la surface de Mars tandis que 4 autres rejoindront la station orbitale. Considéré comme plus « réaliste » que le projet de colonisation martienne de SpaceX, le Mars Base Camp de Lockheed Martin n’est pas seulement motivé par des soucis de faisabilité ou de goût immodéré pour la conquête spatiale. La société américaine envisage en effet d’exploiter les ressources du système solaire, et notamment l’eau qui pourrait être extraite de Mars ou des lunes de la planète rouge. Des sociétés privées (et bien sûr américaines on imagine) pourraient ainsi se partager la fourniture d’eau en provenance de Mars, de la Lune ou de certains astéroïdes…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |