Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Station F : au coeur de Paris, Microsoft aide les startups spécialisées dans l’IA

Station F : au coeur de Paris, Microsoft aide les startups spécialisées dans l’IA

Microsoft mise gros sur les startup pour accélérer les recherches autour de l’IA (Intelligence Artificielle). Avec Station F, une sorte d’incubateur/accélérateur de Startups niché en plein coeur de Paris, le géant américain apporte son expérience et ses infrastructures (Cloud Azure notamment) à de petites sociétés françaises lancées dans l’aventure des systèmes informatiques intelligents et autonomes. Initié par Xavier Niel, puis réalisé en collaboration avec Microsoft et l’INRIA, le « campus » Station F doit sélectionner dans un avenir proche 5 à 6 jeunes pousses qui intègreront le programme, l’objectif étant d’atteindre la centaine de startups promotion « Station F ».

Xavier Niel (Free) à droite, est l’initiateur du campus de startups Station F

A terme, Station F devrait devenir « le plus grand campus de start-up au monde« , une déclaration d’intention largement justifiée par les très gros moyens investis dans le projet : 34 000 mètres carrés de surface, 3000+ stations de travail dans la zone start-up, 10+ programmes d’accompagnement de start-up internationaux, 1 makerspace, 1 restaurant, 4 cuisines, 1 café, 1 bar ouvert 24h/24 et 7j/7 (il faut bien ça pour faire se rencontrer les geeks), et enfin 8 espaces événementiels

La première startup à intégrer Station F n’est autre que Recast.ai , une société française qui a mis au point une plateforme logicielle permettant de développer, lancer, héberger et piloter des chatbots, ces IA destinées à servir d’interlocuteur de chat virtuel (une fonction qui est de plus en plus souvent intégrée dans les apps de chat du reste mais qui peuvent aussi être déployées dans d’autres types d’applicatifs. « Nous sommes chanceux que Microsoft soit derrière nous depuis les tout débuts de Recast » explique Patrick Joubert, le CEO de Recast.ai, précisant dans la foulée que sa société utilisait les services de cloud Azure (ce que l’on appelle un renvoi d’ascenseur).

Malgré l’investissement de Microsoft dans le projet, Station F n’est pas conçu pour être une plateforme de financement, voire de pré-acquisition des startups les plus porteuses. A priori il n’y a donc pas de loup caché dans le placard, et Microsoft souhaite bien s’en tenir à un soutien logistique assorti d’un peu d’activité de conseil. On notera tout de même avec contentement que l’américain semble « croire » dans les capacités des startups technologiques françaises. Il ne reste plus (si l’on peut dire…) qu’à passer à la vitesse supérieure pour transformer les jeunes pousses en des valeurs sûres…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |