Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science SpaceX : le vol « inaugural » du Falcon Heavy pourrait avoir lieu dès septembre prochain

SpaceX : le vol « inaugural » du Falcon Heavy pourrait avoir lieu dès septembre prochain

Le Falcon Heavy de la société SpaceX sera la fusée la plus puissante jamais conçue depuis la Mission Apollo. Conçue pour devenir le « modèle de départ » des futures fusées capables d’aller jusqu’à Mars, le Falcon Heavy doit effectuer son premier vol orbital en 2018, mais l’on avait jusqu’ici aucune nouvelle concernant la date du premier décollage d' »essai » de la méga-fusée.

Et comme souvent en ce cas, il a suffi d’un simple tweet d’Elon Musk pour avoir la réponse tant attendue. Selon le big boss de Tesla et SpaceX, le Falcon Heavy sera installé sur la base de Cape Canaveral d’ici 2 à 3 mois, avec un vol d’essai programmé encore un mois plus tard, ce qui signifie que la très grosse fusée pourrait décoller au mois de septembre prochain au pire, et pourquoi pas au mois d’août, au mieux.

Lanceur lourd capable de porter une charge utile de 63,8 tonnes en orbite basse et de 26,7 tonnes en orbite de transfert géostationnaire, le Falcon Heavy est composé principalement d’un lanceur Falcon 9 v1.1 auquel on a adjoint deux propulseurs d’appoint. L’armée de l’air américaine et Intelsat sont les premiers clients déclarés mais c’est bien sûr la Planète rouge qui motive principalement les équipes d’ingénieurs et de scientifiques de SpaceX.

Sourcegeek


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

4 commentaires pour cet article :

  1. J’ai regardé une vidéo TED il y a quelques années sur la privatisation du secteur spacial et son devenir et bien le gars avait vu juste, ça avance à pas de géant.

  2. Est il prévu que les 2 propulseurs d’appoints reviennent se poser sur une plateforme en douceur pour réutilisation ? Si c’est le cas, il y aurait donc 3 propulseurs qui doivent revenir.

    • C’est bien le cas.

      Les 2 propulseurs d’appoints vont atterrir à 9 km de la zone de lancement, sur le sol.
      Quant au propulseur central, il atterrira sur une barge à environ 400 km de la côte.
      Il est aussi possible que la capsule Dragon tente un atterrissage avec ou sans parachutes.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |