Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet WikiLeaks compte partager les failles utilisées par la CIA avec les entreprise high-tech sous conditions

WikiLeaks compte partager les failles utilisées par la CIA avec les entreprise high-tech sous conditions

WikiLeaks a récemment dévoilé des exploits utilisés par la CIA pour accéder aux produits ou services d’Apple, Google, Microsoft, Mozilla et bien d’autres entreprises high-tech. L’organisation avait annoncé son intention de dévoiler le fonctionnement des failles aux entreprises en question pour qu’elles puissent les boucher et sécuriser leurs utilisateurs. Mais il y a un blocage pour l’instant.

Selon Motherboard, WikiLeaks a fait des demandes précises aux entreprises, dont celle de boucher les failles sous 90 jours. Il faut savoir que cette pratique est « normale » dans le milieu informatique quand une faille est dévoilée au constructeur. Néanmoins, les différentes entreprises high-tech seraient dans une situation compliquée parce qu’elles seraient inquiètes de boucher des failles basées sur des documents confidentiels ayant été volés. Par ailleurs, elles seraient inquiètes que les documents en question aient été fournis à WikiLeaks par le gouvernement russe.

Sur son compte Twitter, WikiLeaks a noté que les entreprises high-tech auraient un conflit d’intérêts suite à leur collaboration avec le gouvernement américain. Il se pourrait que ce dernier leur interdise de boucher les failles dévoilées pour que la CIA puisse toujours les utiliser.

WikiLeaks félicite certains groupes européens et Mozilla qui ont été plus réactifs. L’organisation note que ces groupes préfèrent prioriser leurs utilisateurs plutôt que leurs contrats avec les gouvernements. Affaire à suivre…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |