Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Windows Phone : Google demande la suppression de l’application YouTube, Microsoft répond

Windows Phone : Google demande la suppression de l’application YouTube, Microsoft répond

Une application YouTube est disponible pour les smartphones sous Windows Phone. Cependant, elle n’a pas été développée par Google, qui détient la plate-forme de vidéos en ligne, mais bien par Microsoft. Et sans aucune surprise, Google n’est pas content de cette application en question du fait qu’elle déroge aux conditions d’utilisation de YouTube. Pour exprimer son mécontentement, la firme de Mountain View a envoyé une lettre à Todd Brix, le responsable du Windows Phone Store. Elle demande le retrait immédiat depuis la boutique d’application de Microsoft et la désactivation de tous les téléchargements déjà effectués d’ici le 22 mai 2013. Google accuse le fait que les publicités ne sont pas affichées, ce qui est sa source de revenus et celle des vidéastes participant au « Programme Partenaire YouTube » lié à AdSense. « Malheureusement, en bloquant les publicités et en autorisant les téléchargements de vidéos, votre application stoppe une source de revenus considérable pour les créateurs, et endommage l’écosystème de YouTube ».

YouTube Windows Phone
Microsoft a donc répondu à cette lettre par le biais de l’un de ses porte-paroles. « Nous serions plus que ravis d’intégrer les publicités mais nous avons besoin que Google nous donne un accès aux API nécessaires ». Le porte-parole en a profité pour répondre aux propos de Larry Page, CEO de Google, prononcés ce mercredi lors de la conférence Google I/O. « Au sujet des commentaires de Larry Page appelant à plus d’interopérabilité et moins de négativité, nous attendons avec impatience de résoudre cette affaire ensemble pour nos clients communs ». L’homme à la tête de Google n’avait en effet pas laissé des mots doux à Microsoft.

L’application YouTube pourrait donc être « en règle », Microsoft ne demande qu’ à avoir les API en question. Reste à voir comment Google va réagir, s’il va maintenir ses positions ou à l’inverse changer d’avis. La solution en dernier recours est de passer par l’interface mobile de la plate-forme de vidéos en ligne.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. michel maurice

    L’application n’est pas approuvé par Google ! C’est dangereux pour l’application , car il n’est pas sécurisé ! Il peut avoir des virus !

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |