Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science RoboBee : le mini-drone aux maxi-possibilités

RoboBee : le mini-drone aux maxi-possibilités

Conçu par les chercheurs du MIT et de l’Université de Harvard, le RoboBee n’est pas seulement le plus petit drone au monde, c’est aussi et avant tout un robot multi-fonctions et doté de capacités vraiment étonnantes. Le RoboBee peut ainsi s’accrocher à un mur vertical (voire même la « tête » en bas) en utilisant l’électricité statique, nager sous l’eau ou bien contourner de lui même des obstacles, exactement de la même façon que pourrait le faire une abeille (excepté bien sûr le fait qu’une abeille ne nage pas sous l’eau).

th_robobee-harvard

L’agilité du RoboBee, couplé à ses dimensions minuscules (le robot ne pèse que 84 milligrammes) pourrait permettre de le transformer à terme en pollinisateur robotisé. La pollinisation des plantes par certains insectes (abeilles, paillons) est en effet une fonction essentielle à l’éco-système naturel (elle permet le renouvellement de la flore), mais la disparition inquiétante des abeilles met clairement en péril cet équilibre fragile…qui pourrait être restauré avec une armée de RoboBee transformés en pollinisateurs.

Avant d’en arriver là, il faudra toutefois régler le principal problème du RoboBee : son manque d’autonomie; le micro-drone ne peut aujourd’hui fonctionner sans être relié à une source électrique, et les chercheurs estiment qu’il faudra encore entre 5 et 10 ans pour parvenir à concevoir un système parfaitement autonome.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |