KultureGeek Tests et Reviews [Test] Asus Transformer Book Chi (T300) : un hybride au design racé, mais qui montre certaines limites

[Test] Asus Transformer Book Chi (T300) : un hybride au design racé, mais qui montre certaines limites

6 Juin. 2015 • 23:21
1

« Little is beautiful »  ? L’Asus Transformer Book Chi (T300) se présente dans son carton d’emballage sous la forme d’un petit notebook de 12,5 pouces, sauf qu’il s’agit en l’occurrence d’un hybride, c’est à dire d’un PC dont l’écran peut être détaché du clavier (de simples aimants font la jonction) pour servir alors de tablette. Voyons donc ce que vaut ce nouveau Transformer d’Asus…

th_t300

Little is beautiful

Au premier regard, le Transformer Book Chi en jette vraiment avec sa coque noire (légers reflets bleutés) entourée d’un liseré de métal que l’on retrouve aussi tout autour du trackpad intégré. Extérieurement, l’appareil semble bien plus haut de gamme que son tarif pourrait l’indiquer, ce qui est un bon point au moment où l’ultra-portable se doit d’être plaisant au regard (il suffit de regarder le dernier MacBook Retina d’Apple pour s’en convaincre). Le résultat a presque un petit côté luxueux (presque) qui n’est pas déplaisant. Au toucher, cette sensation « premium » se confirme : la texture de la coque est agréable, idem concernant le trackpad, le seul bémol étant sur la partie basse du clavier, visiblement en « simple » polycarbonate. Seul le poids de l’ensemble pourrait faire tiquer : 1,4 kilos sur la balance c’est beaucoup, même pour un hybride.

Book Chi Asus 2

1,8 cm d’épaisseur pour 1,44 kilos : le Chi reste compact (ici posé sur l’Asus UX305)

Le Transformer Book Chi est donc un joli petit hybride, mais qu’a t-il dans le ventre ? Premier élément de réponse avec l’écran 12,5 pouces à la résolution de 2,560 x 1,440 pixels, suffisamment lumineux, au piqué  et au contraste redoutable. Quant au traitement anti-reflet – pourtant indiqué pour ce modèle – disons qu’il y a encore des progrès à faire. En revanche, l’angle de vision est excellent, tout comme la colorimétrie.

Clavier et Trackpad taillés pour la frappe

Après un rapide paramétrage et une connexion au réseau Wi-Fi local (qui cette fois n’aura posé aucun problème), place donc à l’utilisation, d’abord en mode « notebook ». Et déjà une satisfaction : le clavier est de très bonne facture, avec un appui sur les touches équilibré (celles-ci ne penchent pas sur le côté au moment de la frappe) et vraiment agréable au toucher; le faible retour de frappe permet d’écrire assez vite (avec un peu d’habitude); le trackpad se montre quant à lui très précis, mais il faut noter tout de même que sa texture n’est parfois pas assez lisse; il arrive que le doigt « accroche » un peu. Une remarque encore concernant l’appareillage entre le clavier et l’écran-tablette, qui met quelques bonnes secondes à être opérationnel, tant et si bien qu’on a d’abord l’impression qu’il y a un soucis (mais fort heureusement il n’en est rien).

th_asus-transformer-book-t300-chi-2

Pour la bureautique avant tout

L’Asus Transformer Book Chi ne montre aucun soucis particulier à l’usage. Certes, le processeur embarqué, un Intel Core M, ne permet pas d’envisager d’y faire tourner des jeux ou des applications trop lourdes, mais pour les tâches bureautiques courantes, c’est parfait, avec toujours cette interface Windows 8.1 pas toujours totalement exploitée pour ce format « Notebook » mais qui compense largement par une fluidité de tous les instants. Et puis, quel plaisir de ne plus rien entendre du tout (mais vraiment rien du tout)…finis les ventilateurs avec le Transformer Book Chi, un silence qui change des bruits d’avion de certaines configurations (même celles taillées pour la bureautique justement).

Média : une image correcte, un son médiocre

Concernant la partie média le bilan est plutôt mitigé; l’Asus s’en tire globalement moyennement, la faute à une partie sonore vraiment mauvaise. Sans HP externes, point de salut : le son paraît comme étouffé et ne se développe jamais, ce qui est dommage pour un appareil dont la « livrée » promet tout de même une qualité moyenne au moins vraiment … moyenne sur ce plan. Les vidéos s’en sortent beaucoup mieux; le contraste est très correct (même s’il n’égale pas celui des dernières Surface), l’angle de vision vraiment bon, et la luminosité suffisante pour profiter des films ou des vidéos Youtube; mais il faudra impérativement mettre un casque…

Et l’usage en mode tablette alors ? Disons que l’Asus Transformer Book Chi fait une bonne tablette de consultation, mais là encore, la faiblesse des HP intégrés et le manque de ports « directs » (tout est en version mini sur l’Asus… mini-USB 3, mini-HDMI)  ne permettent pas de la mettre à parité avec la Surface Pro 3 qui est elle équipée en standard de « vrais » ports USB et HDMI. Le poids de la tablette seule ne se fait pas trop sentir (bien qu’elle ne fasse pas partie des plus légères avec ses 750 grammes) et reste bien équilibré à la saisie à une ou deux mains.

Book Chi Asus

Autonomie : pas vraiment un marathonien

L’autonomie reste le nerf de la guerre d’un hybride ou d’un tablette; et l’on ne peut pas dire que le Transformer Book fasse des miracles sur ce point. La machine a tenu un peu moins de 6 heures en usage constant, soit tout de même environ 3 heures de moins qu’une Surface Pro 3 ou 6 heures de moins qu’un iPad Air. C’est peu, alors même que des notebook bien plus puissants arrivent aujourd’hui à passer la barre des 6/7 heures d’autonomie ! Si encore l’Asus avait été un foudre de guerre dont la puissance processeur avait pu justifier cette autonomie moyenne, mais ce n’est pas vraiment le cas. Néanmoins, 6 heures n’est pas non plus un scandale et cela suffira pour une journée normale de travail…mais la prise ne devra jamais être trop loin…

En conclusion

L’Asus Transformer Book Chi impressionne d’abord par son design…avant de décevoir un peu (presque) sur tout le reste malheureusement: malgré sa flopée de ports « micro » (micro-USB 3, Micro-Display, micro- HDMI, micro SD, microphone), son très bon clavier, un écran de qualité et sa capacité de stockage confortable de 128 GB, il n’en reste pas moins que son poids, le son médiocre en sortie et une autonomie très moyenne donnent l’impression qu’une fois n’est pas coutume, Asus n’est pas allé jusqu’au bout de son idée. Pour autant, il ne s’agit pas d’un mauvais hybride, mais le problème ici est que la concurrence s’est considérablement renforcée sur ce créneau très spécifique (et notamment bien sûr celle de Microsoft et de ses tablettes Surface).

L’Asus Transformer Book Chi (T300) est disponible chez Amazon au tarif de 794 euros.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Un commentaire pour cet article :

  • Kalean
    Asus font souvent de bon produits. J’ai un tablette pc et j’en étais ravi si ce n’est un bug wifi lié à win8, un tablette gsm android jb 7″ vraiment agréable et plutôt stable. Les produits sont souvent d’une allure plus cheap pour sortir un produit sans devoir mettre un prix excessif. Les puces untel même si elles ne sont pas des foudre de guerre font de petites merveilles parfois.

    Le défaut de ce produit actuel est peut-être de vouloir « la jouer » un plus haut de gamme c’est le choix de asus depuis quelques temps et au final un prix un peu fort pour le résultat proposé.

Les derniers articles

Tesla

Tesla sous le joug d’une enquête de la NHTSA et de la KBA

24 Jan. 2021 • 11:57
0 Matériel

L’autorité allemande des véhicules à moteur, la KBA, examine actuellement les risques pour la sécurité...

Raspberry Pi Pico

Raspberry Pi Pico : le premier microcontrôleur à seulement 4$

24 Jan. 2021 • 10:51
2 Matériel

Avez-vous déjà entendu parler du Raspberry Pi ? Il s’agit d’un ordinateur minuscule et abordable, pas plus grand qu’une...

caméra de surveillance

Un employé d’une société de surveillance a espionné des clients pendant des années à travers leurs caméras

23 Jan. 2021 • 23:28
2 Geekeries

Cela explique sans doute pourquoi la plupart des personnes hésitent à faire appel à des sociétés de surveillance pour...

exemple phishing compte microsoft

Campagne de phishing : Google a indexé une base de données piratée

23 Jan. 2021 • 22:19
0 Internet

Des pirates ont lancé une vaste campagne de phishing au mois d’août 2020. Leurs cibles ? Les comptes professionnels de Microsoft...

cyberattaque

Cybersécurité : Les cyberattaques seront encore plus virulentes cette année, prévient Sophos

23 Jan. 2021 • 22:11
0 Actu OS

Outre la pandémie de coronavirus, les gouvernements, les institutions et les entreprises ont également dû composer avec une forte...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site