Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Google reconnait que les conversations Hangouts ne sont pas chiffrées de bout en bout

Google reconnait que les conversations Hangouts ne sont pas chiffrées de bout en bout

Google aurait-il menti concernant le chiffrement d‘Android ? Pressé de questions sur un fil de discussion Reddit, un représentant de Google a fini par admettre que le logiciel de messagerie Hangouts n’était pas chiffré de bout en bout, ce qui signifie que la NSA peut potentiellement récupérer le contenu des conversations dans le cadre de certaines requêtes de justice gouvernementales à l’encontre d’individus pouvant représenter un danger pour la sécurité nationale (voire même pour des motifs moins « graves »).

Google Hangouts Logo

Cet aveu jette un large soupçon sur les affirmations antérieures de certains cadres de Google, ces derniers ayant juré leur grand Dieu qu’Android était dorénavant chiffré de bout en bout à l’instar d‘iOS (les conversations Facetime ne peuvent pas être directement « écoutées », ce qui a d’ailleurs valu quelques sorties mémorables de responsables du FBI ou de la NSA critiquant vertement les choix technologiques d’Apple). Même si Hangouts est une app « autonome »,  on voit mal comment et surtout pourquoi Google laisserait la porte ouverte sur sa Messagerie instantanée mais verrouillerait à double-tour Android; un (très) gros doute plane…

Dans son dernier document « Transparency Report » Google liste pas moins de 26 requêtes de justice sur les 18 mois allant du début 2013 au milieu de l’année 2014; mais le géant de la recherche ne dit pas combien de requêtes concernent Hangouts…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |