Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Carbon3D : la révolution de l’imprimante 3D

Carbon3D : la révolution de l’imprimante 3D

L’impression 3D est une technologie prometteuse mais qui souffre de deux écueils empêchant une vraie démocratisation auprès du grand public : un prix encore très élevé (surtout si on y inclus les recharges nécessaires) et une vitesse d’impression de plusieurs heures, d’autant plus rédhibitoire que le terme d' »impression 3D » peut donner logiquement l’impression que le procédé doit être relativement rapide. Plusieurs technologies d’impression cohabitent : la plus classique consiste à sculpter un objet par strates tandis qu’un autre procédé moins connu du grand public, la Stéréolithographie, utilise des résines à solidification rapide et un projecteur, le tout permettant une impression plus véloce que le système par « strates ».

Une toute nouvelle star-up, Carbon3D, travaille depuis des années sur un système révolutionnaire baptisé Continuous Liquid Interface Production (ou CLIP), un système inspiré du T1000 de Terminator 2 qui permet d’améliorer considérablement la vitesse d’impression; on ne parle pas ici d’accélérer la séquence d’impression par un simple facteur 2 ou 3 mais bien de l’accélérer par un facteur 25 voire 100, ou en d’autres termes, de passer de 2 à 3 heures minimum d’impression (pour un objet de quelques centimètres de côté) à quelques minutes à peine (et plutôt aux alentours des 5 minutes). Le procédé de Carbon3D ressemble à priori à la Stéréolithographie, mais le « simple » rajout de la variable « oxygène » dans l’équation permet de changer du tout au tout le temps de solidification et donc d’impression.

th_dia

Malgré l’aspect franchement révolutionnaire du système d’impression CLIP, l’avenir de Carbon3D reste encore flou même si le soutien du fonds d’investissement renommé Sequoia Capital démontre le sérieux de l’initiative. La difficulté sera bien pour Carbon3D de résister demain aux propositions de rachat qui ne devraient pas manquer d’arriver, les gros poissons du secteur de l’impression 3D n’ayant évidemment aucun intérêt à ce que cette technologie disruptrice tombe entre des mains concurrentes.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. C cool et si le prix est abordable, il pourront tirer leur épingle du jeu.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |