Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo C’est la crise chez Nintendo : Iwata critiqué sur sa stratégie mobile

C’est la crise chez Nintendo : Iwata critiqué sur sa stratégie mobile

Le « board » de Nintendo n’est pas satisfait des résultats de la firme et tente de le faire comprendre un peu plus bruyamment que d’habitude si l’on en croit la teneur d’un article japonais repris par un membre de Neogaf. Les tensions ne dateraient pas d’hier, et auraient toujours comme point d’achoppement la stratégie mobile de l’actuel patron de Nintendo, Satoru Iwata, qui refuserait mordicus de faire le moindre pas vers le secteur mobile. Il faut dire que les exemples d’autres éditeurs japonais pris dans la tourmente, et qui ont saisi la chance du marché émergeant du smartphone, plaident plutôt en faveur de la dissidence.

th_satoru-iwata--644x362

C’est bien de regarder en haut, mais attention à la marche tout de même…

Certes, Iwata a raison de préciser que l’atout maître de Nintendo est « le développement unifié de consoles et de jeux« , mais l’on voit tout de même assez mal pour quelles raisons ce point de vue ne se concilierait pas avec une meilleure gestion de ce que l’on appelle le fond de catalogue, qui chez Nintendo correspond à tous ces vieux Mario qui se sont perdus dans l’histoire, ne servent pas à faire vendre de nouvelles consoles, et gardent toujours un véritable potentiel de ventes sur d’autres supports. Car il ne s’agit pas bien sûr d’adapter sur iPhone le dernier Mario de la Wii U, mais tout au moins de suivre les pas de Square Enix qui lance ses vieux J-RPG glorieux sur smartphone à un prix tout de même rentable (entre 15 et 20 euros), ce qui lui a permis de refaire financièrement surface.

mario

Le problème d’Iwata n’est pas la stratégie globale mais un point de vue sur l’univers mobile à la limite souvent de la cécité, et qui apparaît franchement assez méprisant pour quiconque sait le genre de perles qui peuvent sortir sur l’App Store ou le Google Play (un peu plus sur l’App Store tout de même). Ce n’est pas juste ici « nous ne mettrons pas les exclus qui font vendre nos consoles sur mobiles » (ce qui n’aurait en effet aucun sens), mais cela finit par ressembler à «  nous n’adapterons jamais même nos vieux Mario de 15 ans, et qu’importe si ceux-ci ne soient plus que des souvenirs dans la mémoire des joueurs« . Les petites piques d’Iwata à l’encontre des smartphones ne datent pas d’hier, mais lorsqu’un point de vue aussi radical oblitère peut-être des rentrées financières importantes au moment où l’entreprise aligne plusieurs trimestres successifs de pertes, on peut comprendre que cela inquiète quelques autres têtes pensantes du groupe.

Si Iwata venait à être débarqué (ce qui finit par être de plus en plus probable au du de la répétition d’une stratégie perdante), ce serait alors le fils de Hiroshi Yamauchi qui prendrait la relève, une nomination qui serait tout de même loin de faire l’unanimité.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |