Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet L’ancien vice-président américain Al Gore se refuse à qualifier Edward Snowden de traître

L’ancien vice-président américain Al Gore se refuse à qualifier Edward Snowden de traître

Voilà qui va redonner un peu d’air au débat américain concernant le le statut à accorder un lanceur d’alerte Edward Snowden. Entre héros et traître à la patrie, les représentant de la maison blanche ont tranché jusqu’à présent pour la seconde option, Edward Snowden étant bien sûr implicitement accusé d’avoir brouillé les relations entre les Etats-Unis et ses partenaires , jetant un voile de soupçon intolérable sur les moindres faits et gestes et surtout les moindres communications sensées se passer dans un cadre privé et hors de tout système d’écoute.

snowden interview washington post

Edward Snowden

L’ancien président américain, le démocrate Al Gore, combattant infatigable pour les  droits civiques et l’environnement sous l’administration Bill Clinton (et même avant sa nomination) a tenu des propos bien plus mesurés au sujet du lanceur d’alerte aujourd’hui exilé en Russie. A la question « Est-ce que Edward Snowden est un traître ? » l’actuel membre du board d’Apple a refusé de trancher, apportant une nuance qui montre tout de même clairement qu’il penche plutôt pour la négative : « Il a clairement violé la loi… Mais ses révélations ont pointé des violations de la Constitution des Etats-Unis qui sont beaucoup plus graves que les crimes qu’il a lui même commis. » Et plus loin, comme en conclusion d’une pensée plus profonde, Al Gore confessera : »Edward Snowden nous a rendu un important service. Nous devions savoir« .

C’est la première fois qu’un membre actuel ou passé de l’exécutif américain se prononce nettement en faveur de l’attitude de Snowden; Al Gore peut s’exprimer d’autant plus librement qu’il n’a plus de poste de responsabilité, mais sa stature indique une première brèche dans une forme de consensus qui voyait l’appareil d’Etat totalement opposé à Snowden, à contratio d’ailleurs d’une opinion américaine globalement très favorable à l’ancien employé de la NSA.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |