Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Les Etats-Unis ont travaillé sur des drones d’espionnage à propulsion nucléaire… pendant la guerre froide

Les Etats-Unis ont travaillé sur des drones d’espionnage à propulsion nucléaire… pendant la guerre froide

Incroyable (et terrifiante) information qui nous provient directement de documents déclassifiés par la CIA. Durant la période de la Guerre froide (fin des années 40 jusqu’au début des années 90), les USA ont travaillé sur un projet de drones d’espionnage propulsés à l’énergie nucléaire. Le Project Aquiline consistait au développement d’une douzaine de drones d’espionnage « nucléaires » dotés d’une autonomie extrêmement importante.

Il faut savoir que les drones militaires des années 40 à 60 mesuraient environ 2,5 mètres et pouvaient voler durant 50 heures à une vitesse oscillant entre 90 et 150 km/h, soit près de 4000 km d’étendue parcourue (à minima). La firme aéronautique McDonnell Douglas, totalement incontournable dans ces années là, était alors chargée de la fabrication de ces engins sans pilotes.

Le Project Aquiline devait faire passer le drone militaire dans une nouvelle dimension : des drones équipés d’un moteur « nucléaire » à radio-isotopes auraient pu voler pendant 30 jours d’affilée, de quoi surveiller de très larges territoires. Pas totalement inconscients, les responsables du projet avaient tout de même prévu de faire voler ces drones au dessus de régions peu habitées, histoire qu’un simple crash ne débouche pas sur une troisième guerre mondiale… Fort heureusement, le projet Aquiline a été finalement arrêté, en raison de sa complexité technologique… et d’une trop grande vulnérabilité supposée face aux chasseurs MIG de la Russie et de la Chine.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |