Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Boycott de Facebook : la liste s’allonge encore, et Facebook réagit (enfin)

Boycott de Facebook : la liste s’allonge encore, et Facebook réagit (enfin)

C’est un mouvement de fronde inédit que doit aujourd’hui affronter Facebook. Une fois n’est pas coutume en effet, de très grosses sociétés américaines ou internationales (Microsoft, Coca-Cola, Verizon, Starbucks, Unilever, Ben & Jerry’s, Patagonia, The North Face, Hershey, Honda, la liste s’allonge chaque jour) annoncent qu’elle retireront leurs publicités de Facebook dès le 1er juillet tant que le réseau social ne prendra pas des mesures beaucoup plus strictes pour lutter contre les discours de haine et les fake-news. Toutes ces entreprises ainsi que plusieurs associations (Anti-Defamation League, NAACP, Color of Change) sont signataires du mouvement Stop Hate for Profit, un mouvement qui vise prioritairement Facebook et sa modération jugée beaucoup trop laxiste.

Mark Zuckerberg 600x337

La longue liste des récriminations a de fortes chances de ne pas plaire au très libéral Zuckerberg. Stop Hate for Profit demande en effet à Facebook de modifier ses algorithmes de vérification de contenus de haine, de former les modérateurs à ces types de discours, de lancer un audit interne afin d’évaluer la situation (déficiente donc selon les signataires), mais aussi d’embaucher un professionnel versé dans la lutte pour les droits civiques. Après quelques jours de silence, Facebook a enfin répondu… si l’on peut dire. Le géant du réseau social a en effet indiqué par voie de communiqué qu’il « respectait la décision des grandes marques » et restait concentré sur les meilleurs moyens à mettre en œuvre pour éliminer les discours de haine de la plateforme. Un partout balle au centre ?



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. ca va plus s’appeler facebook ca va devenit bisounours book. et qui va juger qu’une news est correcte ? big brother ?!..

  2. Encore une fois, comme avec cette stupide loi avia, les termes sont flous, et tout peut rentrer dans le « propos haineux » donc ça sera censure à tout va (ce qui est déjà le cas, merci les progressistes…)
    Le point positif dans tout cela c’est que les gars qui seront un minimum intelligent vont migrer sur le deepweb ce qui renforcera les infrastructures du deep et mettra un terme à la censure (du moins, sur cette partie du net non censurée)

  3. Pourtant il existe déjà un outil pour ce genre de contenu, la justice. Eux veulent imposer la censure sur Facebook, on a gagné en France contre la loi avia j’espère que Trump va sévèrement sanctionner ces entreprises pro délinquants qui veulent imposer leur vision du monde et la censure.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |