Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet USA : les forces de l’ordre ont utilisé des drones Predator pour surveiller les manifestations

USA : les forces de l’ordre ont utilisé des drones Predator pour surveiller les manifestations

Avec un mouvement social embrase les Etats-Unis après le meurtre de George Floyd, un jeune homme noir tué par les forces de l’ordre pendant son interpellation alors qu’il ne présentait aucune menace, les forces de l’ordre se voient obligées de redoubler d’efforts : entre des manifestations où le pillage et la violence s’invitent malheureusement, marquant le raz-le-bol vis-à-vis de la police et de ses actes racistes impunis, et un exécutif qui ne cesse de mettre de l’huile sur le feu par ses commentaires et déclarations sur toutes les plateformes et médias possibles, notamment sur les réseaux sociaux, la situation est critique.

C’est pourquoi la Customs and Border Protection a dû recourir à des solutions alternatives pour surveiller le progrès des événements : un appareil a décollé vendredi matin de la Grand Forks Air Force Base, et a atteint Minneapolis un peu avant midi, y exécutant une patrouille en forme d’hexagone dans le ciel. CBP-104, son nom de code, désignerait un drone Predator, capable de dizaines d’heures d’autonomie, avec une surveillance visuelle efficace à 25.000 pieds d’altitude (soit environ 7 kilomètres et demie). La zone de patrouille est de plus en dehors de la juridiction du CBP, ce qui a de quoi inquiéter alors que la Garde Nationale est sur le point d’être déployée pour contrôler le mouvement.

Sourcegizmodo


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |