KultureGeek Internet Streaming sportif illégal : Canal+ réclame 29,9 millions d’euros aux créateurs de plusieurs sites

Streaming sportif illégal : Canal+ réclame 29,9 millions d’euros aux créateurs de plusieurs sites

9 Mar. 2020 • 10:12
0

Les sites de streaming qui diffusent gratuitement (et illégalement) les matchs de football et d’autres sports dérangent tout particulièrement Canal+. Un procès a eu lieu avec des amendes de 5 000 à 100 000 euros requises contre cinq hommes jugés devant le tribunal correctionnel de Rennes.

Canal

30 sites étaient gérés par Olivier O. (46 ans et ex-vendeur de photocopieurs) et Yannick T. (42 ans et informaticien). De 2014 à 2017, les neuf sites les plus fréquentés de cette « galaxie » ont attiré pas moins de 7,5 millions de visiteurs uniques, selon une estimation citée à l’audience.

Le fonctionnement est similaire à ceux des différents sites de streaming : le flux vidéo de Canal+ et d’autres chaînes (beIN Sports et RMC Sports par exemple) était capturé puis retransmis sur un serveur. Pour les chaînes étrangères, des liens vers des sites de contenus illégaux étaient mis en ligne, selon les éléments de l’enquête cités à l’audience. Les visiteurs des sites étaient ensuite bombardés de publicités, qui auraient rapporté près de 230 000 euros, versés par 50 régies publicitaires entre 2014 et 2018.

« Tous les revenus que vous voyez là, ce n’est pas que du streaming », se défend Olivier, le créateur des sites, assurant qu’une partie des fonds venait de sites légaux. « J’arrivais pas à faire la différence entre les deux, j’étais pas assez ordonné », a-t-il avancé. L’homme est également poursuivi pour blanchissement d’argent. Quelque 280 000 euros ont été saisis dans le cadre de l’enquête (maison, voiture et comptes bancaires).

Pour Canal+, cela ne suffit pas

Le procureur Arnaud Marie a requis 100 000 euros d’amende contre Olivier et 20 000 euros contre Yannick. Il n’a réclamé qu’une amende de 5 000 euros à l’encontre des trois autres prévenus, qui étaient des modérateurs des sites.

« Ce n’est pas une petite affaire, un petit site internet », a lancé Richard Willemant, avocat de Canal+, évoquant un dossier « à un point crucial dans la lutte contre le piratage du streaming sportif ». Canal+ réclame 29,9 millions d’euros de dommages et intérêts aux prévenus, dont la plupart ont des revenus modestes. Les sociétés SFR et beIN Sports se sont également portées parties civiles.

SOURCEAFP

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Désolé, les commentaires sont fermés.

Les derniers articles

Banana

Banana : une banane sur laquelle il faut cliquer est l’un des « jeux » les plus populaires de Steam

14 Juin. 2024 • 21:43
1 Jeux vidéo

Il faut de tout pour faire un monde, mais on aura du mal à ne pas y voir le signe d’une baisse du niveau d’exigence. Nos...

Intelligence artificielle

GPT-4 passe le test de Turing (et ce que cela implique)

14 Juin. 2024 • 21:07
0 Logiciels

Les débats font rage pour savoir quand et comment l’intelligence artificielle sera l’égale de l’homme. Du...

WhatsApp Ameliorations Appels Video

WhatsApp améliore les appels vidéo et lance un nouveau codec audio

14 Juin. 2024 • 20:36
0 Hors-Sujet

WhatsApp annonce plusieurs améliorations en ce qui concerne les appels vidéo. Trois fonctionnalités sont mises en avant par la...

Logo M6

M6 lance la version HDR de sa chaîne pour l’Euro 2024

14 Juin. 2024 • 20:08
3 Hors-Sujet

M6 dégaine sa chaîne compatible HDR à l’occasion de l’Euro 2024 qui débute aujourd’hui même. Attention...

Meta AI Logo

IA et données personnelles : Meta reporte son projet en Europe après des plaintes

14 Juin. 2024 • 18:54
0 Internet

Meta (Facebook, Instagram), visé par des plaintes dans 11 pays européens, suspend son projet d’utilisation des données...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site