Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Téléchargement et streaming de films/séries : le nombre de Français pirates se réduit

Téléchargement et streaming de films/séries : le nombre de Français pirates se réduit

Les offres légales comme Netflix semblent avoir un impact chez les Français, à tel point qu’ils sont de moins en moins nombreux à télécharger ou regarder en streaming des films et des séries.

Game of Thrones est la série la plus téléchargée illégalement

Une étude de Médiamétrie révèle que le nombre moyen d’internautes qui vont sur des sites de téléchargement ou de streaming a reculé de 23% entre 2018 et 2019. C’est « du jamais vu », explique Bertrand Krug, directeur du département Internet de Médiamétrie. On comptait 15,4 millions d’internautes pirates en moyenne en 2018, c’est tombé à 11,8 millions en moyenne l’année dernière. Il y a même eu un recul rien que sur l’année 2019 : 14,5 millions en janvier et 9,5 millions en décembre.

Détail intéressant : 58% des pirates étaient aussi abonnés à une offre SVOD (comme Netflix) en 2019, contre 17% en 2018. Mais ironiquement, la multiplication des offres de streaming légal pourrait relancer la machine à piratage. Netflix, Amazon Prime, bientôt Disney+, plus tard HBO Max… les Français ne pourront pas payer chaque abonnement et certains se rabattront sur le téléchargement ou le streaming illégal pour voir les contenus.

Rien n’a changé du côté du sport toutefois. 1,8 million de Français regardent du football et d’autres sports illégalement sur Internet. C’est un chiffre quasi stable entre 2018 et 2019. « Le fait de devoir payer plusieurs abonnements pour avoir un large choix de sport peut inciter certains internautes à aller vers des sites pirates », souligne Lloyd Mullender, responsable d’études et de clientèle.

Mais qui est l’internaute pirate type, au fait ? Il a en moyenne 39 ans. Un tiers des internautes pirates sont des CSP+ et deux tiers des actifs.

Enfin, il est noté que la chute du piratage est aussi liée à la justice. L’Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) a engagé des poursuites pour bloquer 103 sites (comprenant 300 noms de domaine) entre 2018 et 2019.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |