Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Amazon dévoile le montant de ses impôts en France pour la première fois

Amazon dévoile le montant de ses impôts en France pour la première fois

Amazon France a décidé de jouer la carte de la transparence au niveau de ses impôts, et ce pour la première fois. Le commerçant en ligne annonce avoir payé 250 millions d’euros d’impôts en France en 2018.

En 2018, « les prélèvements obligatoires liés aux activités d’Amazon en France se sont élevés à plus de 250 millions d’euros, dont plus de 150 millions d’euros correspondent à des prélèvements directs (impôt sur les sociétés, cotisations patronales, impôts locaux, etc.) », indique Amazon dans un communiqué. Le reste consiste en taxes et impôts que « nous collectons pour le compte de l’État », a précisé à l’AFP le directeur général d’Amazon France, Frédéric Duval : cotisations sociales et salariales, TVA, CSG, etc. « Amazon est en croissance sur le territoire français et à mesure que cette croissance augmente, la contribution aux services publics, au modèle social français, augmente », ajoute le dirigeant.

250 millions d’euros, est-ce assez ? Amazon indique avoir réalisé un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros en France l’année dernière. Rien n’est dit sur les bénéfices par contre. À l’échelle mondiale, Amazon a réalisé des bénéfices de plus de 10 milliards de dollars l’année dernière.

Beaucoup d’emplois créés dit Amazon, Mounir Mahjoubi pense le contraire

Pourquoi ces révélations publiques soudainement ? Frédéric Duval a simplement répondu que c’était parce que la question lui avait été « souvent posée ». Il ajoute qu’Amazon a investi 6,8 milliards d’euros en France depuis 2010, compte désormais 20 sites logistiques dans le pays et se veut un « gros contributeur d’emplois en France et on arrive au chiffre de 30 000 depuis sa création », dont 9 300 en CDI.

Cette déclaration est en contraction avec Mounir Mahjoubi. Le député du parti La République en marche affirmait le mois dernier qu’Amazon avait détruit 7 900 emplois en France. « Les internautes doivent cliquer en connaissance de cause. Leurs achats sur Amazon pèsent sur l’emploi national », expliquait le député.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

8 commentaires pour cet article :

  1. 5.5% de taxes. Je souhaiterais avoir la même chose sur mon salaire

  2. Vous aurez ce taux d’impôts quand vous payerez 250 millions d’euros d’impôts et que vous créerez des milliers d’emplois sur le territoire français.

  3. Amazon créé des emplois ? C’est nouveau ?
    Vous avez déjà travaillé pour eux ! Vous êtes des esclaves !

    Il détruise tous les petit commerce de proximité avec prix et des livraisons en soirées

    Mais continuons dans ce sens là, la France ira loin.

    • Pendant des décennies les petits commerces ont proposés des prix exorbitants. C’est pas Amazon qui a commencé a les détruire, ce sont les centres commerciaux, qui ont commencés à proposer des prix plus intéressants, qui les ont mis à mal. Le e-commerce a été l’étape suivante.

  4. Aaahhh… consommation, consommation.
    Plus ça va plus on consomme , ce député essai juste de garder l’argent en France avec diverses arguments.
    Créer le méme type de société en France , innover , développer des marché me paraît une meilleure idée

  5. Les consommateurs se font piéger. Amazon apporte le confort de ne pas se déplacer, mais en soit, on peut trouver des prix équivalents en physique. Or les physiques payent plus d’imports (proportionnellemen) qu’Amazon. Donc on le répète en permanence mais peu importe où vous faites vos achats, choisissez des commerçants et des producteurs français autant que possible, ça profite à tout le monde !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |