KultureGeek Internet Cookies : AlloCiné, Cdiscount et Vanity Fair ne respectent pas le refus des internautes

Cookies : AlloCiné, Cdiscount et Vanity Fair ne respectent pas le refus des internautes

10 Déc. 2019 • 17:20
2

AlloCiné, Cdiscount et Vanity Fair sont tous les trois visés par une plainte au sujet des cookies sur leurs sites. Ils ont pour obligation de donner le choix aux internautes qui peuvent accepter ou refuser l’utilisation de leurs données par le biais des cookies. Dans le cas présent, l’internaute refuse… mais les sites comprennent l’inverse.

Cookies AlloCine Cdiscount Vanity Fair 1024x408

« Les sites Cdiscount, AlloCiné et Vanity Fair transforment un clair rejet des cookies en ‘faux’ consentement », indique le centre européen pour la défense des droits numériques, aussi connu sous le nom de NOYB (None Of Your Business), qui a déposé trois plaintes distinctes devant la CNIL, le gendarme français des données personnelles. « Ces pages Internet ont signalé à des centaines de sociétés spécialisées dans le ciblage publicitaire que ceux-ci avaient accepté qu’elles suivent leur activité en ligne », ajoute NOYB.

Ainsi, Facebook a reçu les données de visiteurs d’AlloCiné, Cdiscount et Vanity Fair, tout comme les sociétés AppNexus et PubMatic. « Ces entreprises ont donc placé des cookies de traçage publicitaire après que les utilisateurs se soient clairement opposés à tout suivi », continue NOYB. Selon Gaëtan Goldberg, avocat spécialisé dans la protection des données chez Noyb, cela représente « une importante violation du choix des consommateurs qui s’oppose aux exigences les plus fondamentales du droit de la protection des données en matière de consentement ».

Un autre élément concerne le nombre de partenaires avec qui les données sont partagées. Cdiscount en affiche 12 sur son site. En réalité, il y en a au moins 431. Cela passe à 565 pour AlloCiné et 375 pour Vanity Fair. Tous ont reçu certaines données d’internautes.

Que risquent les sites ? Une amende qui peut représenter 4% du chiffre d’affaires annuel mondial au maximum.

Signaler une erreur dans le texte

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

2 commentaires pour cet article :

  • Furax
    « Que risquent les sites ? Une amende qui peut représenter 4% du chiffre d’affaires annuel mondial au maximum. »

    Dans l absolu … Mais dans les faits :/

  • chris78(via l'app )
    On nous casse les co* avec ces cookies… personne en veut mais on nous demande de choisir… et parfois nous oblige, sinon, on n’a pas le contenu. L’expérience est ultra désagréable maintenant avec forcément une popup inutile et avec un gros bouton valider. Si on veut refuser, faut passer par tout pleins de clics en plus. Bref, à chier.

Les derniers articles

Orange Bouygues Free SFR Logos Operateurs

Déploiement 4G et 5G : les données des opérateurs pour septembre 2022

5 Oct. 2022 • 14:06
0 Mobiles / Tablettes

Les données concernant le déploiement de la 4G et la 5G en France pour le mois de septembre ont été publiées par...

DART photo

DART : l’astéroïde Dimorphos est désormais suivi par une trainée de débris de 10 000 km !

5 Oct. 2022 • 12:45
0 Science

La mission DART (Double Asteroid Redirection Test) a réussi sa première étape: la sonde envoyée par la NASA a percuté...

CD Projekt RED annonce de nouveaux jeux Cyberpunk et The Witcher, et une toute nouvelle licence, Hadar !

5 Oct. 2022 • 11:15
0
NASA Ingenuity

Mars : Ingenuity a embarqué en vol un objet d’origine encore inconnue

5 Oct. 2022 • 9:45
0 Science

Le petit drone-hélico Ingenuity continue inlassablement d’explorer la surface de Mars et d’ouvrir ainsi la voie au rover Perseverance....

Twitter Logo Elon Musk

Twitter accepte le « nouveau » rachat par Elon Musk

5 Oct. 2022 • 8:30
1 Internet

Le rachat de Twitter par Elon Musk est de retour. Cela a commencé hier quand le milliardaire a envoyé une lettre au réseau social...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site