Tendances : iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Science Alan Turing sur les nouveaux billets de cinquante Livres : le génie des mathématiques en pleine lumière

Alan Turing sur les nouveaux billets de cinquante Livres : le génie des mathématiques en pleine lumière

Alan Turing sur les billets de 50 Livres, ou le doux air d’une revanche posthume pour celui qui est considéré comme le plus grand mathématicien de l’histoire humaine. La Banque d’Angleterre avait l’embarras du choix, entre Stephen Hawking, Rosalind Franklin, Linda Lovelace et Alan Turing donc. En portant sa préférence sur Turing, c’est un peu comme si l’Angleterre, une fois de plus, s’excusait des humiliations subies par le mathématicien au début des années 50; à une époque où l’homosexualité était encore considérée comme un crime, Alan Turing fut en effet jugé pour « indécence », et choisit la castration chimique afin d’éviter la prison. Deux ans plus tard, en 1954, Alan Turing décède d’un empoisonnement au cyanure; officiellement, le génie se serait suicidé, mais cette thèse résistera mal aux investigations historiques.

Le traitement honteux infligé à Turing est d’autant plus pitoyable que le mathématicien a permis d’épargner de nombreuses vies lors du second conflit mondial, en décryptant de nombreux messages codés ennemis et en participant au déchiffrage du système ENIGMA. La Machine de Turing est aussi considéré comme le tout premier concept d’ordinateur moderne. En 2009, le Premier Ministre britannique de l’époque, Gordon Brown, a exprimé les excuses officielles de son gouvernement pour la façon dont Turing avait été traité après la guerre; en 2013, la Reine Elizabeth II accorde un pardon posthume à Turing, ce qui en quelque sorte « lave » Turing de toute forme de crime et reconnait implicitement l’illégitimité des lois de discrimination anti-homosexualité. Le portrait de Turing représenté sur le billet de 50 livres est de loin le plus connu du grand public; la Banque d’Angleterre fait bien les choses néanmoins puisque la copie sera issue du cliché originel actuellement conservé à la National Portrait Gallery.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |