Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Fuite de données : Uber condamné en France à 400 000 euros par la CNIL

Fuite de données : Uber condamné en France à 400 000 euros par la CNIL

Uber a été condamné en France à une amende de l’ordre de 400 000 euros. La raison ? Atteinte à la sécurité des données des utilisateurs. C’est en référence au piratage qu’a connu le service de VTC l’année dernière. L’amende a été infligée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

En novembre 2017, Uber a révélé que des individus ont été en mesure de récupérer les données de 57 millions de personnes, aussi bien des clients que des chauffeurs. À la suite de cette révélation, le G29 (Groupe des CNIL européennes) a créé un groupe de travail dans le but de coordonner les procédures d’investigation de différentes autorités de protection des données.

L’enquête a mis en lumière les différentes étapes de l’attaque. Les hackers ont tout d’abord réussi à accéder à des identifiants stockés en clair sur la plateforme collaborative de développement GitHub. Ils ont ensuite utilisé ces identifiants pour accéder à distance à un serveur sur lequel sont stockées les données. Ils y ont téléchargé des informations relatives à 57 millions d’utilisateurs, dont 1,4 million situés sur le territoire français. La CNIL estime que cette attaque aurait pu être évité si Uber avait pris des précautions : authentification à deux étapes, pas stocker les données en clair et mettre un filtrage des adresses IP.

L’amende est donc de 400 000 euros. La CNIL souligne que le RGPD n’est pas applicable dans cette affaire parce qu’il n’existait pas au moment du piratage.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |