Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Affaire Cambridge Analytica : Facebook s’excuse à nouveau avec une pleine page de publicité

Affaire Cambridge Analytica : Facebook s’excuse à nouveau avec une pleine page de publicité

Facebook a de nouveau réagi à l’affaire Cambridge Analytica, une société qui a réussi à récupérer et à exploiter les données de 50 millions d’utilisateurs grâce aux outils fournis par le réseau social. Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a déjà pris la parole il y a quelques jours. Il la reprend aujourd’hui à l’aide d’une pleine page de publicité dans des journaux, dont le New York Times.

Facebook App Store

Voici la déclaration complète :

Nous avons une responsabilité de protéger vos informations personnelles. Si nous n’y arrivons pas, alors nous ne les méritons pas.

Vous avez peut-être entendu parler d’une application de quiz conçue par un chercheur qui a divulgué les données de millions de personnes sur Facebook en 2014. C’était un abus de confiance, et je regrette que nous n’en ayons pas fait plus à l’époque. Nous prenons maintenant des mesures pour éviter que cela ne se reproduise.

Nous avons déjà empêché les applications comme celle-ci d’obtenir autant d’informations. Maintenant, nous limitons les données auxquelles les applications ont accès lorsque vous vous connectez à l’aide de Facebook.

Nous enquêtons également sur toutes les applications qui avaient accès à de grandes quantités de données avant de faire des changements. Nous nous attendons à ce qu’il y en ait d’autres. Et quand nous les trouverons, nous les bannirons et le dirons à tous ceux qui sont touchés.

Enfin, nous vous rappellerons les applications auxquelles vous avez donné accès à vos informations – pour que vous puissiez retirer celles dont vous ne voulez plus.

Merci de croire en cette communauté. Je promets de faire mieux pour vous.

Ce scandale, désastreux en termes d’image pour Facebook, lui a déjà fait perdre 14% en Bourse cette semaine et plus de 50 milliards de dollars de capitalisation boursière.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Bah cet hypocrite de Zuckerberg qui a fait fortune en volant l’idée initiale de ses potes et en vendant vos données privées depuis le début nous la joue désormais effarouchée et parangon de morale ? Il va vérifier quelles sont les autres entités qui ont « aspiré » vos données ? Quelle mascarade !! Son empire ne mérite que de s’effondrer. Annulez vos comptes !

  2. Le message aurait dû s’arrêter à « Si nous n’y arrivons pas, alors nous ne les méritons pas. »
    Non en effet, ils ne les méritent pas. Que cette boîte meure, ça fera quelques points de QI en plus dans la population.

  3. Maintenant Facebook et devenu le repère des donneurs d’ordres … c’est plus un monde libre comme il était amusant auparavant …

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |