KultureGeek Tests et Reviews [Test] Steelseries Arctis Pro +GameDac : le casque gamer sans concessions pour les oreilles et le multijoueurs

[Test] Steelseries Arctis Pro +GameDac : le casque gamer sans concessions pour les oreilles et le multijoueurs

13 Mar. 2018 • 10:17
2

L’Arctis Pro de Steelseries, c’est un peu la promesse du système audio ultime pour les gamers : un son fidèle (compatibilité Hi-Res Audio), un port de casque confortable, un micro sensible, des options sonores pour le chat, un equalizer et la compatibilité avec une grande gamme d’appareils (port Jack 3,5 en plus des raccords via le GameDac); à trop vouloir en faire dit-on, c’est souvent la déception qui domine, et mieux vaut réaliser une seule chose correctement que d’empiler les fonctions mal intégrées. Mais pas ici; car l’Arctis Pro et son boitier GameDAC fait même mieux que de respecter son cahier des charges initial. Pour tout dire, et après quelques jours de test enfiévrés sur une sélection de jeux de la PS4 Pro, notre verdict final s’avère extrêmement positif; explications :

Arctis Pro 4

Un casque Gamer, un design gamer

Un casque gamer, c’est déjà un design gamer, et l’Arctis Pro ne déroge pas à cette règle. Avec ses larges écouteurs cerclées de LEDs RGB lumineux, son micro intégré pour les sessions multi, sa coque magnétique détachable et un look à la fois sobre et ludique, l’Arctis dévoile tous les atours d’un casque audio taillé pour le jeu, et si possible pour ceux qui prennent le jeu très au sérieux. Le casque est léger (), facilement adaptable à la taille du crâne et particulièrement confortable à porter, ce qui est déjà un très bon point dans la perspective de longues sessions de jeu. Les larges écouteurs de ce casque fermé recouvrent parfaitement les oreilles sans jamais causer de douleurs ou de gênes particulières.

Arctis Pro 6

L’écran OLED du GameDAC est parfaitement lisible et aussi très pratique pour les sessions de jeux dans l’obscurité.

Installation : (presque) trop simple

L’installation du casque est aisée : via son port propriétaire (pas bien…), le casque est relié au boitier GameDAC, ce dernier étant alors connecté à la PS4 par le biais de deux ports, un USB pour l’alimentation, et un optique pour le canal audio. A noter que votre serviteur s’est fait une grosse frayeur lors de cette phase de connexion, le casque refusant tout simplement d’émettre le moindre son alors que la PS4 Pro l’avait pourtant parfaitement reconnu; en fait, il suffisait d’aller dans les paramétrages de la console pour se rendre compte que par défaut, l’option de sortie son via le casque ne transmettait que le flux audio du chat (celui du micro intégré en somme); un simple changement d’option (Full Audio sur le console) et c’était réglé !

Arctis Pro 5

Le nec plus ultra des composants

Passons donc à une partie plus technique, et déjà, qu’est-ce que le GameDAD, ce fameux petit boitier intermédiaire qui vient s’intercaler entre le casque et la console (ou le PC) ? Le GameDAC est avant tout un boitier de pilotage audio qui contient une puce DAC (alimentée par USB) ESS Sabre 9018, qui permet théoriquement de gérer le flux audio à la fréquence de 96 kHz et en échantillonnage 24 bit. Dans les faits, cela signifie que l’Arctis Pro peut reproduire l’audio dans les fréquences 10Hz-40 kHz, ce qui lui vaut son label « High-Res Audio »; habituellement, les casques gamer (même haut de gamme) se contentent de gérer les fréquences 20Hz-22kHz; mais ce n’est pas tout puisque le GameDAC prend aussi en charge le Dolby Audio et le DTS Headphone:X v2.0, soit ce qui se fait de mieux normalement dans la technologie surround à destination des casques audio. Du coté du casque, chaque HP dispose d’un transducteur Néodyme 40mm et l’impédance est mesurée à 32 Ohms. Le micro rétractable de technologique ClearCast dispose d’une technologie de réduction de bruit multi-directionnelle.

Le boitier permet aussi de mixer les flux sonores pour les sessions de jeux en multi avec chat (micro) : le volume sonore du jeu diminue ainsi automatiquement lorsqu’un autre joueur s’adresse à nous, mais il est aussi possible de mixer manuellement ou d’effectuer une balance encore plus précise via un égaliseur; très pratique pour diminuer un peu le niveau des basses, parfois très (trop?) présentes sur certains jeux (comme Odin Sphere par exemple, qui bénéficie d’une superbe bande musicale symphonique parfois un peu trop masquée par les bruitages du jeu).

Arctis Pro 1

Du bon son pour de bons jeux

Tout cela est bien appétissant certes, mais qu’en est-il du rendu sonore proprement dit ? On ne va pas vous faire languir, Steelseries a fait véritablement très fort : le son est clair (voix très détaillées), « spatialisé » lorsqu’il le faut, sans aucune forme de saturation à haut volume, et plutôt équilibré dans les différentes gammes de fréquence (plutôt, parce que les basses sont toujours un peu trop présentes par défaut, même s’il est difficile de savoir si cela ne vient pas de la source sonore, c’est à dire de jeux qui appuieraient particulièrement sur les basses ); dans les médiums ou les aigus, rien à redire non plus, même si le corollaire de cette fidélité sonore est aussi de rendre les sons mal échantillonnés, les bruits de fonds ou les artefacts sonores que l’on peut retrouve dans certains jeux où le rendu sonore n’a pas bénéficié de toute l’attention nécessaire (mais là, le casque n’y est pour rien). Dans les sessions de chat, le « retour son » dans le casque est très bien équilibré et clair comme du cristal de roche; on en vient même à espérer que le joueur adverse ou partenaire puise profiter du même rendu (ce qui est moins que certain). En revanche, la sélection du DTS ne change pas vraiment la qualité du rendu sonore (en tout cas pas sur les jeux testés), mais là encore la source sonore rentre en ligne de compte. Sur certains jeux cependant, comme le dernier Uncharted, le rendu spatialisé est bien présent, quoique subtil…

Arctis Pro 3

Conclusion : une nouvelle référence pour le casque « gamer »

En conclusion, l’Arctis Pro + GameDAC est un condensé de ce qui se fait de mieux dans  le secteur du casque audio pour gamer : le rendu sonore est impeccable, les options de « mix » pour le chat très pratiques, et le casque lui-même bénéficie d’une qualité de finition assez rare (pour un casque gamer s’entend). Rajoutons à cela un confort d’utilisation remarquable (aucune gêne après des dizaines d’heures de test), et l’on ne peut que conseiller l’achat de ce superbe casque audio gamer – pas « audiophile » cependant (soyons clairs) – qui constitue la nouvelle référence pour tous les amateurs de bons jeux avec du bon son…

.

L’Arctis Pro + Game DAC est disponible à la vente sur le site du fabricant au prix de 279,99 euros. Attention : l’Arctis Pro n’est pas compatible avec la PS4 Slim (pas de port optique sur cette dernière).

MaJ : malgré l’indication sur la boite du produit (qu spécifie seulement le PC et la PS4), le casque Arctis Pro est bien compatible avec la Xbox One. 

Résultat
Design
8
Performances
9
Note Totale
9
  • Look gamer affirmé
  • Excellent micro
  • Très bon rendu sonore
  • Pensé pour le chat et le jeu multi
  • Bonnes finitions
  • Très confortable
  • On peut se perdre dans les paramétrages
  • Look très "gamer" affirmé
  • Prix un peu élevé

Signaler une erreur dans le texte

2 commentaires pour cet article :

  • Pfeffer
    Le casque est-il bien compatible de manière intégrale à la xbox one ? Le son du jeu et des voix avec ca liaison USB ?
    • Nico
      Salut,
      Cela m’intéresse aussi de savoir si ce casque est complètement compatible (son + chat) avec la xbox one, svp?

Les derniers tests

Surface Laptop Go

[Test] Microsoft Surface Laptop Go : un design extrêmement séduisant, mais de gros compromis sur certains composants

29 Nov. 2020 • 19:05
0 Tests

Situé entre le Surface Laptop (plus notebook que tablette) et le Surface Go (plus tablette que notebook), le Surface Laptop Go se présente...

OnePlus 8T Arriere Officiel

[Test] OnePlus 8T : la nouvelle référence du haut de gamme Android à 600 euros

18 Nov. 2020 • 15:48
0 Tests

Le OnePlus 8T ne fait pas les choses à moitié. Premier OnePlus en test chez KultureGeek, mais aussi… première vraie claque sur...

Beats Flex 3

[Prise en main] Beats Flex : un son correct, le sans fil et une belle autonomie pour 50 euros

26 Oct. 2020 • 12:25
1 Tests

Avec ses Beats Flex, Beats tente le pari de proposer des intra-auriculaires qui gardent la désirabilité de la marque Beats… mais...

Samsung Galaxy Note 20 et Note 20 Ultra

[Test] Galaxy Note 20 5G / Note 20 Ultra : des flagships solides mais pas excellents en tout

8 Oct. 2020 • 10:36
0 Tests

« Deux tests en un, vous n’y pensez pas ? ». Après plusieurs jours de prise en main, force est pourtant de constater...

Street Power Football 2

[Test] Street Power Football : un Football de Rue de type arcade, mais en manque de fun

7 Sep. 2020 • 11:05
0 Tests

Avec Street Power Football, le petit studio français SFL Interactive tente de reprendre à sa manière le flambeau de Fifa Street (et...

Blood Machines

[Critique] Blood Machines : un trip de S.F sexy et iconoclaste dopé au gros son de Carpenter Brut

1 Sep. 2020 • 18:00
0 Tests

Lancé comme un OVNI par une campagne de financement participatif, Blood Machines est le prolongement d’un clip techno-futuriste baigné...

Xperia 1 II

[Test] Xperia 1 II : retour en force pour Sony avec un smartphone aux performances solides

21 Août. 2020 • 10:38
0 Tests

Sony s’accroche au marché du smartphone. Mieux encore, le fabricant japonais ne se contente pas d’exister avec des mobiles de milieu de...

Les dernières actu Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site