Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Kaspersky fait appel de la décision qui interdit l’usage de son antivirus dans les agences fédérales américaines

Kaspersky fait appel de la décision qui interdit l’usage de son antivirus dans les agences fédérales américaines

Il y a plusieurs mois maintenant, les États-Unis ont demandé aux agences fédérales de ne plus utiliser l’antivirus de Kaspersky. Le pays d’Amérique du Nord accuse Kaspersky, qui est un groupe russe, de collaborer avec les services de renseignement russes pour récupérer des informations confidentielles.

Aujourd’hui, Eugène Kaspersky, le cofondateur et patron de Kaspersky, annonce que le groupe fait appel de cette décision. « Kaspersky Lab annonce aujourd’hui vouloir faire appel, devant la cour fédérale, de la décision du département de Sécurité nationale américain (DHS) […] interdisant l’utilisation des produits de la société dans les organismes fédéraux » peut-on lire. Selon l’entreprise, cette décision est « inconstitutionnelle » et fondée sur des articles de presse « non corroborés », « des allégations et des rumeurs ».

Kaspersky va plus loin et estime que toute cette mauvaise presse est négative pour son image et joue sur ses ventes. Le groupe ajoute que les autorités américaines n’ont « fourni aucune preuve d’actes répréhensibles commis par l’entreprise » à ce jour.

L’antivirus de Kaspersky est utilisé par plus de 400 millions de personnes dans le monde, que ce soit des particuliers ou des professionnels. La solution de Kaspersky est l’une des meilleures sur le marché, d’où le succès. Seulement 15% des ventes sont réalisées en Russie, 85% ont eu lieu à l’étranger.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |