Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science La FDA autorise la première « pilule connectée »

La FDA autorise la première « pilule connectée »

La Food and Drugs Administration, en charge de réguler l’industrie agro-alimentaire et pharmaceutique des Etats-Unis, vient d’autoriser dans le pays une toute nouvelle pilule connectée, qui devrait permettre un meilleur suivi des patients en vérifiant leurs prises médicamenteuses. La pilule en question, Abilify MyCite, dispose de capteurs et d’un transmetteur qui communique avec un patch que porte le patient. Ce patch en question transmet les informations à une app sur smartphone, que le patient peut utiliser s’il le désire pour les placer dans une base de données accessible par ses docteurs et le personnel autorisé.

Le capteur à l’intérieur de la pilule fait la taille d’un grain de sable, et est composé de silice, de cuivre et de magnésium. Un signal électrique s’active lorsque l’appareil entre en contact avec l’acide stomacal. Le patch placé sur la gauche de la cage thoracique reçoit le signal quelques minutes après l’ingestion, et envoie des données comme l’heure de la prise ou la dose en Bluetooth. Le docteur y aura accès, ainsi que jusqu’à quatre personnes du choix du patient, comme la famille, sachant qu’il pourra leur couper l’accès à tout moment.

Sourcefda


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Ok on interdit les produits connectés aux enfants « pour leur sécurité » et là le flicage possible par pillule est une révolution ?

    Deux mondes, deux ambiances : deux extrêmes.

    (Moins de réactions en com pour le moment ;)(.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |