Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Ransomware WannaCry : la Corée du Nord répond au Royaume-Uni qui l’accuse d’être l’auteur

Ransomware WannaCry : la Corée du Nord répond au Royaume-Uni qui l’accuse d’être l’auteur

Le Royaume-Uni a récemment accusé la Corée du Nord d’être l’auteur du ransomware WannaCry qui a fait beaucoup de dégâts juste avant l’été. « Nous pensons que la Corée du Nord est l’État impliqué dans cette attaque mondiale », avait déclaré le ministre britannique de la Sécurité.

Aujourd’hui, la Corée du Nord a tenu à réagir aux propos du ministre. Le pays dément toute implication dans le ransomware et juge que l’allégation faite par le ministre britannique est une « tentative malveillante ». Un porte-parole de l’Association Corée du Nord-Europe, cité par l’agence officielle nord-coréenne, va plus loin et parle d’une « spéculation sans fondement », tout en précisant que « cela dépasse les limites de ce que nous pouvons tolérer et nous porte à nous interroger sur les réelles motivations de la Grande-Bretagne ».

Pour rappel, le ransomware WannaCry a touché plusieurs milliers d’ordinateurs dans le monde, dont un tiers de ceux utilisés par les services de santé britanniques. D’autres groupes, comme Renault, ont aussi été touchés.

Selon le ministre britannique de la Sécurité, la Corée du Nord cherchait à accéder à des devises étrangères en passant par le ransomware WannaCry. Il a ajouté que le pays est potentiellement lié à d’autres attaques informatiques, mais il n’est pas entré dans les détails.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |