Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Geekeries et Insolite Plus de 20.000 personnes acceptent 1000 heures de travaux d’intérêt général pour du Wi-Fi gratuit

Plus de 20.000 personnes acceptent 1000 heures de travaux d’intérêt général pour du Wi-Fi gratuit

Les termes et conditions d’utilisation signés lors de la première utilisation de logiciels ou services en tout genre, ce n’est pas là pour faire joli. Une société américaine vient de le rappeler en faisant une petite blague à tous les utilisateurs de ses hotspots de Wi-Fi gratuit.

Si ce n’est pas la première blague du genre, et qu’un épisode comme l’HumancentiPad de South Park n’est clairement pas à l’ordre du jour, Purple, entreprise américaine d’analytique et fournisseur d’accès Wi-fi publics, a joué un petit tour à ses 22.000 utilisateurs qui n’ont pas lu les termes du contrat.

En effet, tous ceux ayant accepté ces termes pour avoir accès au précieux réseau ont signé pour 1000 heures de travaux d’intérêt général. Divers et variés, ces travaux incluent, pour les plus chanceux, de s’occuper et de câliner des chats et des chiens, et pour les moins chanceux, de ramasser les déjections canines dans la rue ou de décoller les chewing-gums collés sur les trottoirs. Enfin, pour les plus malheureux, les tâches sont bien plus ingrates, comme par exemple le nettoyage de toilettes mobiles dans les festivals locaux, ou encore le débouchage d’égouts à la main.

Bien entendu, Purple ne prévoit aucunement d’aller chercher les utilisateurs pour les forcer à accomplir ces travaux, mais souligne avec cette expérience qu’il serait bien plus prudent pour les consommateurs de lire les contrats qu’ils signent.

Sourcegeek.com


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Il serait bien plus juste aussi que les rédacteurs des contrats ne cherchent pas à nous entuber et nous permettent donc aussi de changer les conditions si elles ne nous conviennent pas bref, de négocier honnêtement et pas à coups de petits caractères. A bon entendeur.

  2. Très drôle… on ne vit pas dans un monde de bisounours et ce rappel est amusant….

    En plus certains feront en plus ce bénévolat… au final… peut-être lol

  3. Ils peuvent mettre ce qu’ils veulent dans leurs contrat. Une chose est sur je ne lirai jamais 50pages incompréhensible de minuscule caractère.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |