Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone

[Test] Kazam Vision : la tablette-gaming pour jouer à Halo loin de la télé du salon

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé dans cette situation où la télé du salon est l’objet d’un véritable dilemme ?  Soirée Halo d’un côté (mais votre tendre et chère n’est pas vraiment fan), ou la dernière comédie romantique à la mode (et là, c’est vous qui n’êtes pas fan) : dilemme donc… Il existe pourtant une solution adaptée à ce cas de figure : la manette-tablette Kazam Vision, un hybride spécifiquement conçu pour faire du streaming des jeux PC ou Xbox One.

kazam vision

Une manette-tablette pour le streaming…de jeux Vidéo

Fabriquée par la société irlandaise Kazam, la Kazam Vision ne semble pas à priori taillée pour le jeu vidéo; la partie tablette affiche en effet des spécifications correctes…mais loin de pouvoir faire tourner des jeux très avancés; sous sa coque assez épaisse (1cm) et un écran 8 pouces IPS – assez réfléchissant – on retrouve un Atom Cherry Trail X5-Z8300 associé à seulement 2 GB de RAM ainsi que 32 GB de stockage. Si la Kazam Vision n’est vraiment pas un foudre de guerre, c’est pourtant bien sur cette tablette que vous pourrez jouer au dernier Quantum Break ou à Halo 5; l’explication est toute simple puisque la Kazam Vision peut s’accoupler avec un accessoire manette qui lui est entièrement dédié, et dont les boutons sont ceux d’une manette Xbox. Une fois rattachée à cet accessoire et les réglages effectués, il devient alors possible de jouer à distance aux meilleures titres Xbox ou PC (Steam) sur le canapé du salon (ou plus loin encore) tout en laissant votre moitié profiter tranquillement du film qu’elle souhaitait voir. Le concept de la Kazam est dont très alléchant, mais qu’en est-il en réalité ?

kazam vision 1

Le streaming est vraiment sans aucun lag…lorsque le débit Wi-Fi est suffisant 

Pour jouer certes, mais pas encore plug-and-play

Avant de profiter des joies du Streaming de jeux vidéos grâce à la compatibilité Wi-Fi 802.11AC de la Kazam, il faut en passer par une phase de réglage; du côté de notre Xbox One de test, les appareils permettant le streaming doivent être reconnus dans les paramètres (c’est le cas par défaut). En revanche, c’est un peu plus long pour le combo manette-tablette puisqu’il faut d’abord relier la tablette à l’accessoire manette (bien penser à mettre le loquet extérieur pour verrouiller l’ensemble et le rendre bien rigide) se connecter ensuite avec son compte Windows ou Xbox Live, puis aller dans l’app Xbox pour activer la connexion; la procédure ne marche pas du premier coup (peut-être est-ce du à la faiblesse de notre réseau Wi-Fi Orange) mais au final, la petite loupiote verte indiquant la connexion nous délivre de notre impatience.

kazam vision 2

Un écran très correct, un son poussif

L’écran de notre Xbox One bascule donc en streaming sur celui de la tablette, en 720p, et même si la résolution est plus faible que celle du téléviseur FULL HD, la dalle IPS de la Kazam rempli très bien son office. Du côté de la manette, la satisfaction est encore meilleure; cette dernière pèse son poids, ce qui s’avère être un avantage en terme d’ergonomie, et tient bien en main, même si l’on aurait préféré que les gâchettes soient disposées un peu plus bas (elles sont dans la partie supérieure des deux bâtons de joies situés à droite et à gauche de l’écran). Des ouvertures judicieusement placées à l’arrière permettent au son de la tablette d’envahir l’espace, l’occasion de constater que ce n’est pas le point fort de la Kazam Vision.

La Kazam pèse son poids

Les boutons étant ceux de la Xbox, on retrouve rapidement ses marques…jusqu’à un certain point; si les deux sticks analogiques s’avèrent parfaitement réactifs et précis, le contrôleur directionnel, où tout est situé sur la même pièce circulaire, n’est pas vraiment une réussite; heureusement que dans la plupart des jeux le pavé directionnel n’est utilisé généralement que pour les choix d’option, les changements d’armes, etc… Les vibrations sont aussi de la partie, et sont un peu plus atténuées par rapport à celles de la manette officielle Xbox One. Un constat rapide s’impose lors de la première prise en main : la Kazam est assez lourde (1,2 kg le combo manette-tablette), et ne pourra vraisemblablement pas être utilisée sans un support quelconque si l’on joue plus d’une heure d’affilée (les genoux feront très bien l’affaire). Pour les enfants, l’une des cibles de la Kazam, ce poids n’est pas anodin. En dessous de 10 ans d’âge, ces derniers risquent fort de rendre grâce avant d’avoir fini leur niveau en cours…

kazam vision 3

Les gâchettes sont situées un peu trop haut sur les manettes, mais sont en revanche parfaitement réactives

Autonomie : correcte…pour une tablette-gaming

L’autonomie de la Kazam aura varié étrangement entre 5h30 et près de 8h selon les sessions de jeux. La tablette ne peut rivaliser ici avec les pointures du secteur, mais il faut rappeler qu’elle sert d’alimentation à la manette à laquelle elle est rattachée et que le streaming n’est pas anodin dans les usages.

Conclusion : un joli concept, pas tout à fait maitrisé

Au final, la Kazam Vision nous a séduit, même si ce premier jet n’est pas encore sans défauts : un poids un peu trop élevé, un son moyen, des dispositions de boutons un peu étranges ainsi que quelques problèmes à la configuration font que l’appareil  n’est pas exempt de tout reproches. Pour autant l’objectif est atteint : grâce à la connexion Wi-Fi entre la Kazam Vision et la Xbox One, il nous a été possible de jouer à Unravel (un superbe jeu indépendant) directement à partir d’une pièce située à l’étage juste au dessus de la pièce où se trouvait la Xbox One.

th_Parrot-MiniDrone-Evolution-4

La Kazam Vision peut aussi piloter un mini drone Parrot

Il est à noter aussi que la Kazam Vision est capable de piloter…un mini-drone Parrot, l’écran de la tablette pouvant alors servir à visualiser ce que voit la caméra du drone. Si nous n’avons pas pu tester cette fonction, une démonstration nous aura convaincu qu’il s’agit sans doute là d’un autre point fort de cet hybride original (la forme de l’accessoire est en effet tout à fait adaptée au pilotage de drones).  Il reste possible d’utiliser cette tablette pour des tâches plus « classiques » (et même de la rattacher à un clavier externe grâce à son port mini-USB), mais ce n’est clairement pas son usage principal. Pour tout ceux qui veulent pouvoir finir leur partie de The Witcher III installés bien confortablement dans leur lit, ou encore ceux qui souhaitent ne pas « truster » la télé du salon, Kazam est sans doute la meilleure solution existant à ce jour.

La manette-tablette Kazam Vision est disponible en pré-commande sur le site d’Amazon au tarif indicatif de 239 euros.

Remarque : le test ne s’est ici focalisé que sur la connexion avec une Xbox One, mais il n’y a pas de raisons à priori que les résultats soient très différents avec un PC

7/10

Affichage

7/10

Design

7/10

Performances

7/10

Autonomie

7/10

Notre avis

- concept bien exploité
- vraie manette de gaming
- écran très correct
- bonne prise en main générale
- on peut aussi piloter un drone !
Pour
Contre
- ensemble un peu lourd
- autonomie correcte sans plus
- son très moyen
- quelques problèmes de connexion
- gâchettes un peu hautes 


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |